VIDÉO – Lecture sur le transhumanisme

Sciences Humaines s’attaque au « mythe de l’humain augmenté », comme l’appelle le sociologue Nicolas Le Dévédec dans un excellent essai paru cette rentrée (éd. écosociété, 2021). On vous lit et commente quelques passage ; j’en profite pour vous parler de mon intérêt pour ce thème et du travail de recherche que j’avais réalisé en philosophie de la biologie. Abonnez-vous à Sciences Humaines sur Twitch pour participer aux prochains live.

Poster un commentaire

Classé dans Philosophie, Politique, Sciences

« L’activité politique de Proust est indissociable de son activité d’écriture »

Tout le monde connaît l’écrivain, mais Marcel Proust défendait aussi des idées politiques dont certaines sont restées d’actualité. Tour d’horizon avec la chercheuse Anne Simon, responsable du pôle Proust au sein de la République des savoirs (CNRS/ENS/Collège de France/PSL). Cette interview est parue dans Le Journal du CNRS.

Portrait de Marcel Proust (1871-1922) autour de 1900 © Vera-Archives / Leemage

Proust était un grand romancier, mais pas que cela. En quoi était-il aussi un intellectuel engagé ?

Anne Simon. Il est difficile de faire une différence nette entre les deux, car l’activité politique de Proust est indissociable de son activité d’écriture, interrompue seulement de rares moments dans sa vie. Au moment de l’affaire Dreyfus par exemple, qui débute un siècle à peine après que la Révolution française eut accordé le droit aux juifs d’accéder à la citoyenneté, il est encore un jeune homme d’une vingtaine d’années, inconnu du grand public. En 1898, il signe et diffuse le fameux Manifeste des Intellectuels, en défense du capitaine Dreyfus injustement accusé de trahison parce qu’il était juif, et de Zola qui vient de publier J’accuse… ! dans L’Aurore. Lorsque le colonel Picquart est à son tour incarcéré pour avoir défendu l’innocence du capitaine, Proust lui envoie son premier ouvrage, Les Plaisirs et les Jours. Il faut qu’il ait une grande foi dans la littérature, ce jeune auteur qui, en guise de soutien à un officier emprisonné, lui offre un recueil de nouvelles avec un titre si décalé ! C’est à la fois naïf et touchant.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Livres, Politique

Se renforcer dans la contradiction

Nous avons tendance à rejeter l’idée que des principes opposés puissent coexister. Mais selon le philosophe Edgar Morin, qui s’inspire notamment d’Héraclite, nous gagnerions à mieux l’accepter.

Cette chronique est parue dans Management (n° 299, novembre 2021), actuellement en kiosque ! Toujours dans cette rubrique, retrouvez en prime l’art de manager comme L’homme de cour de Baltasar Gracián.

Poster un commentaire

Classé dans Management, Philosophie

Conflits au travail : quand les chercheurs se prennent la tête

Peut-on éviter les conflits ? Que révèlent ces affrontements ? Le clash a-t-il des vertus… ? Tour d’horizon de quelques questions classiques en sociologie du travail et en sciences de gestion. Cet article a été publié dans Management (n° 299, novembre 2021). À retrouver en kiosque ou en ligne !

Poster un commentaire

Classé dans Management, Psychologie, Travail

L’histoire du Goncourt reste à écrire

Avant d’incarner un prestigieux prix littéraire, l’Académie imaginée par les deux frères écrivains Jules et Edmond de Goncourt a connu des débuts difficiles et une histoire moins linéaire qu’on pourrait le croire. Cet article est paru sur Le Journal du CNRS.

Paul François Arnold Cardon (dit Dornac, Paul (ou Pol) Marsan). « Portrait de l’écrivain, Edmond Louis Antoine Huot de Goncourt (1822-1896), dans son cabinet de travail ». Tirage papier albuminé. Entre 1885-et 1895. Paris, musée Carnavalet. © Musée Carnavalet / Roger-Viollet

Élections, contestations, critiques, reconnaissances… Comme à chaque automne, le prix Goncourt fait parler de lui. Il lance ou confirme des carrières. Il garantit de belles ventes – plus de 300 000 en moyenne – et s’impose comme un événement littéraire incontournable de la rentrée. Pourtant « le prix Goncourt a failli ne jamais voir le jour », rappelle Gabrielle Hirchwald, enseignante-chercheuse au laboratoire Analyse et traitement Informatique de la langue française. Elle explore et dépouille notamment les archives Goncourt à Nancy, et rassemble des documents liés au fonctionnement, à l’organisation et à l’évolution de l’Académie depuis sa création. Son travail dévoile peu à peu l’histoire mouvementée et parfois méconnue de cette institution.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Histoire, Livres

Quand les recruteurs misent sur la neurodiversité

L’autisme et les profils atypiques commencent à être valorisés dans le monde du travail. Parfois teintée de clichés sur “l’autisme savant”, cette tendance remet cependant en question ce que l’on considère comme « normal » ou « pathologique ».

Cette chronique est parue dans Management (n° 298, octobre 2021), actuellement en kiosque ! Toujours dans cette rubrique, retrouvez en prime l’art de manager comme L’homme de cour de Baltasar Gracián.

Poster un commentaire

Classé dans Management, Philosophie, Société, Travail

VIDÉO – Les sciences humaines sont-elles des sciences ?

À l’occasion du grand dossier de Sciences Humaines sur l’histoire et la philosophie des sciences, nous avons reçu le philosophe de la biologie Philippe Huneman, notamment auteur de Pourquoi ? Une question pour découvrir le monde (éd. Autrement, 2020). Abonnez-vous à Sciences Humaines sur Twitch pour participer aux prochains live.

Poster un commentaire

Classé dans Philosophie, Sciences

L’espèce humaine était-elle attendue ?

Dans Destinées improbables (La Découverte, 2021), Le biologiste Jonathan B. Losos offre une synthèse passionnante des recherches de ces quarante dernières années sur l’évolution des espèces, entre hasard et nécessité. Cette recension est parue dans Sciences Humaines (n°340, octobre 2021).

Dans le film de Frank Capra La vie est belle (1946), un ange propose au héros de vivre une expérience métaphysique : voir ce que serait devenu le monde s’il n’était jamais né. George Bailey se retrouve ainsi à déambuler dans sa ville de Bedford Falls, devenue méconnaissable ; ses proches ont suivi d’autres parcours, certains ont même disparu. À la fin des années 1980, le paléontologue Stephen Jay Gould s’inspire de cette fiction pour poser une question fondamentale en biologie.

Si le monde vivant – végétaux, animaux, micro-organismes… – revenait à son état initial, son évolution suivrait-elle un chemin identique ou emprunterait-elle d’autres voies ?Les mêmes espèces survivraient-elles, ou bien les êtres vivants deviendraient-ils totalement différents de ce que nous connaissons ? S.J. Gould défend la seconde option. Pour lui, la contingence est reine : le fait qu’une espèce survive ou s’éteigne dépend surtout de hasards et d’accidents. On pourrait certes expliquer après coup comment elle a évolué, en quoi sa physiologie était plus ou moins adaptée à l’environnement par exemple. Mais cette évolution n’aurait rien d’un destin inéluctable. L’humanité pourrait ainsi ne jamais avoir existé.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Histoire, Livres, Philosophie, Sciences

Les nouveaux défis de l’ingénierie

Dans Petite philosophie de l’ingénieur (PUF, 2021), les chercheurs Sébastien Travadel et Franck Guarnieri offrent un panorama synthétique et captivant de cette discipline, oscillant depuis ses débuts entre pratique et théorie. Elle se cherche aujourd’hui une dimension éthique pour faire face aux nouveaux enjeux écologiques.

Cette chronique est parue dans Management (n° 297, septembre 2021). Toujours dans cette rubrique, retrouvez en prime l’art de manager comme L’homme de cour de Baltasar Gracián.

Poster un commentaire

Classé dans Histoire, Livres, Management, Philosophie, Travail

Qu’est-ce que la science ?

Le dossier que j’ai dirigé pour Sciences Humaines sur l’histoire et la philosophie des sciences vient de sortir ! À découvrir en ligne ou en kiosque

► Consulter le sommaire 🍽 : http://ow.ly/PEed50G4REx

► Commander le numéro ✉️ : http://ow.ly/kOwH50G4REs

► S’abonner à partir de 6 € 📫 : http://ow.ly/S7oH50G4REt

Science et confiance, comment rétablir le lien ?

La science a suscité des débats passionnés durant la crise sanitaire : sur la gravité de l’épidémie, sur son origine et sa propagation, sur la meilleure façon de la combattre… La vivacité des polémiques peut donner l’impression que de plus en plus de monde s’en méfie. Mais d’après le baromètre « Les Français et la science 2020 », porté par l’Université de Lorraine, plus de huit personnes sur dix faisaient confiance aux scientifiques ou aux universitaires « pour dire la vérité sur le coronavirus ». Dans le détail, la frontière entre confiance et défiance n’est jamais radicale, comme en témoignent les ambivalences de l’hésitation vaccinale par exemple. L’année dernière, seul un tiers des personnes interrogées se déclaraient « absolument » certaines de se vacciner (14 %) ou de ne pas le faire (22 %) ; les deux tiers étaient indécis, penchant tantôt vers le « oui », tantôt vers le « non ».

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Histoire, Philosophie, Sciences