Archives de Catégorie: Histoire

Religion : quand les genres et les sexes se confondent

Les religions sont loin de parler d’une même voix de l’homosexualité, du travestissement ou encore de « troisième genre ». Si une attitude de rejet reste largement partagée, l’acceptation voire la valorisation de l’ambivalence sexuelle n’est pas anecdotique pour autant.

Cet article est paru dans un hors-série du Monde des religions, consacré au corps et au sacré (n° 30, juin 2018) – à découvrir en ligne !

Dans la mythologie hindoue, le dieu Shiva et la déesse Parvati s’épousent et se mêlent pour devenir Ardhanarishvara, « le seigneur androgyne ».

 

À lire pour aller plus loin :

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Histoire, Religion, Société

À Strasbourg, un pan d’histoire entre au patrimoine

Bâti par l’empire allemand après la guerre de 1870, la « Neustadt » de Strasbourg est entré en 2017 au patrimoine mondial de l’Unesco. Une sociologue se penche sur le rapport des habitants à ce vaste ensemble architectural, entre histoire, patrimoine et vie quotidienne. Cet article est paru dans CNRS Le Journal.

Vue du palais universitaire, dans le quartier de la Neustadt, à Strasbourg, en 2016. © C. SCHRODER/Université de Strasbourg

Avec ses villas chics et ses rues populaires, son architecture de style Art nouveau, néogothique ou encore heimatschutz, la Neustadt à Strasbourg brille par son éclectisme mais n’en conserve pas moins une troublante homogénéité. C’est peut-être cette singularité qu’a voulu consacrer l’Unesco, en inscrivant une grande partie de cet ensemble de quartiers au patrimoine mondial de l’humanité, le 9 juillet 2017 (le quartier médiéval de la Grande Île est lui inscrit depuis 1988). Ces immeubles bourgeois de quatre ou cinq étages, édifiés à partir des années 1880 et alors à la pointe de la modernité, avec leurs grands espaces intérieurs et leurs équipements de confort, ont en effet traversé le temps sans avoir à subir de rénovations profondes, perpétuant le souvenir brut d’une époque révolue.

« Beaucoup de bâtiments avaient dès l’origine des ascenseurs, le gaz à tous les étages, des balcons ou encore des jardins privés », détaille Cathy Blanc-Reibel, qui mène une thèse sur l’institutionnalisation de ce patrimoine. Pour répondre aux nouveaux modes de vie du XXIe siècle, des aménagements ont certes dû intervenir ici ou là – jardins transformés pour accueillir des conteneurs de tri sélectif ou des bicyclettes, cuisine rapprochée du salon dans certains appartements, etc. Mais la volonté de préserver ce morceau d’histoire semble paradoxalement plus forte que jamais. « Les pratiques ordinaires des habitants s’efforcent de concilier deux injonctions antagonistes, poursuit la chercheuse : le respect du patrimoine et son usage au quotidien. »

Naissance d’une conscience patrimoniale

Contrairement à une idée reçue, la « Neustadt » – « ville nouvelle » en allemand – n’est donc pas la « mal aimée » de Strasbourg, au motif qu’elle fut bâtie au sortir de la guerre franco-prussienne de 1870, lorsque l’Alsace-Lorraine était passée sous l’autorité du deuxième Reich. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Histoire, Société

L’école : 2000 ans de débats !

« Le niveau baisse », « zéro pointé »… Critiquer notre système scolaire éducatif, on adore ça. Et ça dure depuis le XVIe siècle au moins. Mais, au regard de l’histoire, la situation est-elle si catastrophique ?

Cet article est paru dans Ça m’intéresse Histoirecliquez ici (n° 44, septembre – octobre 2017). Pour vous abonner en ligne, ! À lire pour aller plus loin : Histoire de l’école, maîtres et écoliers de Charlemagne à Jules Ferry, de Pierre Giolitto (éd. Imago, 2003)

Poster un commentaire

Classé dans Ça m'intéresse, Histoire, Société

Quand l’art aide à résister à la terreur

À première vue, l’art ou la littérature ne paraissent pas les plus appropriés pour lutter contre le terrorisme… Et pourtant, ces disciplines aident à ne pas se laisser happer par la peur et la colère en privilégiant un autre imaginaire, comme l’a développé un récent colloque scientifique. Cet article est paru dans Le Journal du CNRS.

arton1011

Les arts ont-ils quelque chose à nous apprendre sur le terrorisme ? Peuvent-ils nous aider à mieux le comprendre et peut-être même à mieux le vivre ? Pour Catherine Grall, maître de conférences en littérature générale et comparée à l’université de Picardie Jules-Verne, qui a organisé un colloque sur « la littérature et les arts face au terrorisme » en septembre 2016, ces disciplines ne traitent évidemment pas du terrorisme au même titre que la géopolitique ou les sciences sociales par exemple. Néanmoins, parce qu’elles travaillent, outre la raison, la sensibilité et les émotions, elles permettent de porter un autre regard sur les attentats, sur la violence, sur le sens du mot « terrorisme » à différentes époques – passé historique, présent, mais aussi futur possible. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Histoire, Loisirs, Sciences, Société

« Le droit n’est jamais impuissant »

Du 30 janvier au 2 février, les principaux chercheurs et acteurs du droit seront réunis pour imaginer la justice du XXIe siècle, lors des États généraux de la recherche sur le droit et la justice. À l’heure du numérique, de la mondialisation et du terrorisme, l’historienne du droit Florence Renucci nous présente les grandes lignes de cet événement. Cette interview est paru sur Le Journal du CNRS.

Les juges de la Cour Europeenne des Droits de l'Homme © F. MAIGROT/REA

Les juges de la Cour Europeenne des Droits de l’Homme © F. MAIGROT/REA

Du 30 janvier au 2 février, les principaux chercheurs et acteurs du droit seront réunis pour imaginer la justice du XXIe siècle, lors des États généraux de la recherche sur le droit et la justice. À l’heure du numérique, de la mondialisation et du terrorisme, l’historienne du droit Florence Renucci nous présente les grandes lignes de cet événement.

Quels sont les enjeux des États généraux de la recherche sur le droit et la justice qui débutent lundi prochain ?
Florence Renucci :
L’idée est de permettre à tous les acteurs du monde judiciaire de réfléchir ensemble aux grandes problématiques d’aujourd’hui et de demain. À l’origine, la « Mission de recherche Droit et Justice » a été créée en 1994, sous forme de groupement d’intérêt public. Il s’agissait de créer une passerelle entre le monde de la recherche et le ministère de la Justice, mais qui ne soit pas subordonnée à ce dernier – pour ne pas être « juge et partie »… Ce groupement a organisé une grande manifestation sur l’avenir de la recherche juridique en 2005, publié sous forme de recueil deux ans plus tard. Nous avons souhaité rééditer cet événement de façon plus globale, en collaboration avec le secrétaire d’État à l’Enseignement supérieur et à la Recherche : durant quatre jours, nous allons tenter de faire un bilan de ces quelque dix dernières années de recherche, mais aussi aborder les questions émergentes et les pratiques judiciaires tentant d’y répondre. Nous allons également réfléchir à la formation des juristes et à l’enseignement du droit, en France et dans le monde. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Histoire, Société

Tintin nous raconte le XXe siècle

Qu’on ait 7 ou 77 ans, le célèbre reporter à la houpette est un excellent prof d’histoire : le siècle passé n’a pas de secret pour lui ! La preuve par six.

Dans "Le Lotus Bleu", Hergé reproduit l'incident du Mukden qui précipita l'entrée en guerre du Japon contre la Chine

Dans « Le Lotus Bleu », Hergé reproduit l’incident du Mukden qui précipita l’entrée en guerre du Japon contre la Chine

Cet article est paru dans Ça m’intéresse – Histoire (n° 40, janvier – février 2016) et présente six albums : de l’épopée coloniale à la conquête spatiale, en passant par la crise de 1929, la Seconde guerre mondiale et bien d’autres…

Poster un commentaire

Classé dans Histoire, Loisirs

2000 ans de théories sur le genre

Les débats virulents sur les études de genre nous rappellent que le masculin et le féminin ont été perçus de diverses façons à travers l’histoire. Plutôt que de revenir sur les dernières polémiques, nous avons choisi de dresser un panorama des conceptions du féminin et du masculin à travers l’histoire occidentale, du « sexe des anges » des premiers chrétiens aux caractérisations scientistes de l’époque contemporaine, en passant par les modes vestimentaires sous la monarchie.

Cet article est paru dans Ça m’intéresse – Histoire (n° 40, janvier – février 2016). À lire pour aller plus loin : Le Rose et le Bleu, de Scarlett Beauvalet Boutouyrie et Emmanuelle Berthiaud (Belin, 2016), et De la Différence des sexes. Le genre en histoire, sous la direction de Michèle Riot-Sarcey (Larousse, 2010).

Poster un commentaire

Classé dans Histoire, Société