Archives de Catégorie: Psychologie

Biais cognitifs : alliés ou ennemis du management ?

Destinés à faciliter et accélérer la prise de décision, ces mécanismes de la pensée nous poussent à faire des erreurs. Mais ils peuvent aussi être utilisés à bon escient, le tout étant d’apprendre à faire avec.

Par Jm3 — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=58115523

Cet article est paru dans Management (n° 263, mai 2018), dans le cadre d’un dossier sur les neurosciences et le management. À commander en ligne ! Un grand merci pour leurs analyses et témoignages à :

  • Thomas Boraud, directeur de recherche au CNRS et auteur de Matière à décision (CNRS éditions)
  • Alexandra Didry, docteure en psychologie sociale et directrice de la R&D chez PerformanSe
  • Riadh Lebib, docteur en neuropsychologie et consultant pour le groupe STB

À lire également : Système 1 système 2. Les deux vitesses de la pensée, de Daniel Kahneman (Flammarion)

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Management, Psychologie, Sciences

Pourquoi pense-t-on que “c’était mieux avant” ?

Éléments de réponse avec Francis Eustache, directeur de l’unité de recherche « Neuropsychologie et imagerie de la mémoire humaine » (Inserm-EPHE-université Caen-Normandie) et président du conseil scientifique de l’Observatoire B2V des mémoires. Cet article était initialement pour les pages Sciences du magazine Ebdo, contraint de suspendre sa publication.

Francis Eustache en février 2014 (© Inserm/P. Hirsch).

« Au fil du temps, nos souvenirs de jeunesse ont tendance à devenir plus vagues et plus agréables. On ne sait plus combien de fois nous sommes allés pêcher avec nos parents, à quelles occasions nous avons rapporté du poisson ou sommes rentrés bredouilles, mais on garde le souvenir de parties de pêche couronnées de succès sous un beau soleil d’été… C’est ce que l’on appelle un « biais de positivité », en psychologie de la mémoire : une tendance de notre cerveau à embellir le passé, à préserver des souvenirs heureux et à occulter les aspects plus négatifs de notre histoire personnelle. Ce mécanisme nous aide à construire une image positive de nous-même et de notre vie, sans laquelle nous aurions bien du mal à aller de l’avant et à nous projeter avec enthousiasme vers l’avenir. Mais cette tendance peut aussi creuser l’écart entre un passé magnifié et une réalité présente moins malléable… Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Psychologie, Sciences

À découvrir dans la revue Spirit : Etty Hillesum, le centre Sésame…

Le deuxième numéro de Spirit, nouvelle revue trimestrielle lancée par Psychologies Magazine est en kiosque. À (re)découvrir d’urgence !

J’ai eu le plaisir de réaliser une introduction à l’œuvre et à la « vie bouleversée » d’Etty Hillesum : victime de la Shoah, elle a aimé la vie et l’humanité jusqu’à sa mort ; son journal et ses lettres font d’elle l’une des figures spirituelles les plus lumineuses et les plus bouleversantes de notre temps, comme l’analysent notamment :

À découvrir dans ce numéro également

le Centre Sésame, créé par le philosophe Abdennour Bidar et la psychologue clinicienne Inès Weber. Cet espace entend explorer, partager et même réinventer une vie spirituelle pour notre temps, tout en la mettant à la portée du plus grand nombre. J’ai rencontré ses fondateurs pour mieux comprendre leur démarche, ainsi que trois intervenants venus leur prêter main forte :

  • L’essayiste Mark Alizart, notamment auteur de Pop théologie et Informatique céleste (PUF)
  • Gérard Kurkdjian, spécialiste des musiques sacrées et notamment auteur d’un Grand livre des musiques sacrées du monde (Albin Michel)
  • Perla Servan-Schreiber, cofondatrice de plusieurs magazines dédiés à la spiritualité et au développement personnel (dont Psychologies magazine), et récemment auteure de Ce que la vie m’a appris (Flammarion)

Rendez-vous en kiosque ou en ligne pour en lire plus !

Poster un commentaire

Classé dans Philosophie, Psychologie, Religion

À découvrir : la revue « Spirit »… et un reportage sur le Forum 104

Une nouvelle revue est arrivée en kiosque : Spirit, « cousin spirituel » de Psychologies magazine, comme le résume sa directrice éditoriale, Flavia Mazelin, dans l’édito du premier numéro. Cliquez ici pour en savoir plus et pour le commander en ligne.

Pour ce premier numéro, j’ai eu le plaisir de réaliser un reportage sur le Forum 104 : depuis une trentaine d’années, ce centre culturel organise chaque semaine des dizaines d’activités centrées sur l’épanouissement personnel, les sciences humaines ou encore les religions : de la conférence tout public aux ateliers les plus ésotériques. À découvrir !

Poster un commentaire

Classé dans Loisirs, Philosophie, Psychologie, Religion, Sciences

Réseaux sociaux : gare à l’intox !

Les informations fausses ou invérifiables prolifèrent sur les réseaux sociaux, amplifiées par des communautés qui les diffusent en un clic. La technologie est-elle en train de bouleverser notre rapport à la vérité, ou s’agit-il d’une simple mise à jour 2.0 de techniques traditionnelles de propagande ?

© Kaspersky Lab

 Cet article est paru dans Les Grands Dossiers de Sciences Humaines (n°47 – juin-juillet-août 2017).

« Une ministre veut faire de la France un pays musulman », « Barack Obama n’avait pas le droit de devenir président des États-Unis puisqu’il est né au Kenya », « une marque de Cassoulet vend des conserves sans porc pour financer le culte islamique »… Ces trois informations totalement fausses ont été massivement relayées sur les réseaux sociaux, comme l’a notamment relevé l’équipe des Décodeurs du Monde. Campagne électorale oblige, des intox en série prolifèrent sur Internet et résistent parfois même aux démentis les plus rigoureux. « La réalité des faits compte moins que les convictions ou les émotions », résume l’Oxford Dictionary dans sa définition de la « postvérité », mot de l’année 2016. Mais est-ce vraiment nouveau ? Le Web encourage-t-il la propagation des rumeurs et des intox, ou s’agit-il d’une simple mise à jour 2.0 de techniques traditionnelles de propagande ? Une série d’études présentées dans la revue Nature penchent pour la première option : « Le développement de fausses informations en ligne, comme celles dont les sites de fake news ont encore récemment fait leurs choux gras, peuvent distordre les mémoires individuelle et collective de façon troublante », estime Daniel Schacter, professeur en psychologie à l’université de Harvard.

Se souvenir de ce dont on ne se souvient pas

Pour comprendre la spécificité des réseaux sociaux, il faut d’abord revenir sur quelques fondamentaux en psychologie de la mémoire. Lorsque différentes personnes ont assisté à un événement ou disposent de mêmes informations, leurs interactions peuvent modifier le souvenir qu’elles en gardent. Quand un groupe d’amis évoquent des vacances passées ensemble par exemple, les épisodes les plus racontés prennent de l’importance, tandis que ceux passés sous silence ont tendance à s’effacer. Ce processus dit de « mémoire convergente » crée une faille croissante entre ce qui s’est réellement passé et la représentation que l’on s’en fait. Rien de bien grave jusque-là ; les problèmes commencent lorsque l’on admet de faux souvenirs pour se conformer à ceux du groupe, comme l’établit une étude dirigée par Micah G. Edelson, à l’époque chercheur en psychologie à l’Institut Weizmann. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Internet, Psychologie, Sciences

Quels sont les ressorts de la prise alimentaire ?

Trois spécialistes nous éclairent sur les rapports étonnants et encore largement mystérieux d’un geste à la frontière de la nature et de la culture, du biologique et du psychique. Ce dossier a été réalisé pour Médiathena et l’université Paris Diderot.

Serge Luquet, neurobiologiste au sein de l’Unité de Biologie Fonctionnelle et Adaptative, explique en quoi notre cerveau est mal calibré pour nos sociétés d’abondance et pourquoi on grossit de plus en plus (cliquez ici pour lire l’article).

Patrick Rambourg, historien associé au laboratoire Identités, Cultures, Territoires, retrace les grandes lignes de l’histoire de la gastronomie, une invention française ! (cliquez ici pour lire l’article)

Cristina Lindenmeyer, psychiatre au sein du Centre de Recherche Psychanalyse, Médecine et Société, envisage que les troubles du comportement alimentaire puissent être liés à la relation parentale (cliquez ici pour lire l’article).

Poster un commentaire

Classé dans Loisirs, Psychologie, Sciences, Société

La Nuit des idées s’ouvre au monde

Pour sa deuxième édition, la Nuit des Idées s’est internationalisée : De Tokyo à New York en passant par Paris ou Kinshasa, chercheurs, intellectuels et artistes ont échangés sur « le monde commun ». Cet article est paru dans Sciences Humaines (n° 291 – avril 2017).

D’une année à l’autre, La Nuit des idées a plus que changé d’échelle. La première édition de 2016 était une série de conférences et débats organisés au musée du Quai-d’Orsay à Paris, ayant attiré quelque 4 000 visiteurs ; le 26 janvier dernier, pas moins de 300 débats et un millier d’intervenants ont échangé aux quatre coins du monde face à 180 000 amateurs d’idées – selon le bilan provisoire de l’Institut français, principal organisateur de l’événement. De Tokyo à New York en passant par Paris ou Kinshasa, chercheurs, intellectuels et artistes ont échangés sur « le monde commun ». Que pouvons-nous encore partager, en effet, à l’heure où la mondialisation se heurte aux replis communautaires, lorsque des vérités factuelles ne paraissent plus faire consensus, ou quand le dialogue interculturel semble se muer en conflit ? Ces questions et bien d’autres ont traversé la planète au fil des fuseaux horaires, permettant à un large public de s’enrichir intellectuellement et le plus souvent gratuitement. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Loisirs, Philosophie, Politique, Psychologie, Sciences