Archives de Catégorie: Psychologie

Super-héros : que disent-ils de nous ?

Si les super-héros séduisent, c’est aussi parce que leurs aventures mettent en scène des dilemmes moraux, psychologiques ou encore politiques que nous partageons tous.

Cette série d’articles est parue dans un hors série de Ça m’intéresse (hors série n° 3, décembre 2020 – janvier 2021), en partie repris dans un numéro plus récent (hors série n° 17, septembre -octobre 2022).

Question d’identité

Suffit-il de tomber le masque ?

Les costumes des super-héros sont une source inépuisable d’interrogations sur l’identité : qui sommes-nous et qu’est-ce qui nous définit ? Au premier abord, ces surhommes en collants se déguisent pour dissimuler leur état civil. Mais en même temps, ces costumes font aussi partie de ce qu’ils sont. Ce serait une erreur de définir Peter Parker comme « un étudiant en sciences », et Spider-Man comme « son déguisement ». Parker est à la fois cet étudiant, l’homme araignée, et bien d’autres choses encore : un ami, un amoureux, un employé, un neveu, etc.

À l’encontre d’une tradition philosophique héritée de Platon, affirmant que l’identité ou « l’essence » se cacherait toujours au-delà des apparences, les costumes des héros suggèrent, dans le sillon de Nietzsche, qu’il n’y a que des apparences. On peut même aller plus loin : il y a parfois plus de vérité à la surface que dans les profondeurs, plus d’honnêteté dans un masque que sur un visage dénudé. Après tout, la facette « super-héroïque » de leur identité n’est-elle pas ce qui définit le mieux les super-héros ?

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Livres, Philosophie, Pop culture, Psychologie, Société

Du rêve à la pensée, que disent nos voix intérieures ?

Se parler dans sa tête n’a rien d’uniforme ou d’universel, explique cette linguiste. Les travaux sur la parole intérieure ou « endophasie » révèlent une extraordinaire diversité de façons de penser. Explications avec la linguiste Hélène Lœvenbruck, qui vient de publier Le Mystère des voix intérieures (Denoël, 2022).

Cette interview est parue dans Sciences Humaines (n° 355 – Février 2023), à découvrir en kiosque ou en ligne !

Poster un commentaire

Classé dans Philosophie, Psychologie, Sciences du langage

Pourquoi craque-t-on pour les chatons mignons ?

Cette chronique est parue dans Sciences Humaines (n° 355 – Février 2023). À lire pour aller plus loin : Trop mignon ! Mythologies du cute, Vincent Lavoie (Alpha, 2022), et Le Pouce du panda, Stephen Jay Gould (1979)

Succès monstre de l’été dernier, Stray est un jeu vidéo permettant d’incarner un chat roux aux grands yeux verts. On déambule à pas feutrés dans une ville futuriste, en bondissant avec grâce de toits en gouttières. On se fait caresser le dos par un robot en ronronnant, on saute sur les cuisses d’un employé de bureau, on fait tomber un objet du bout de la patte pour attirer son attention… Cerise sur le souriceau : le joueur peut appuyer sur un bouton pour faire « miaou » à l’écran. Mais pourquoi craque-t-on ? Dans son essai sur le « mignon », l’historien de l’art Vincent Lavoie cherche l’origine de cet attachement.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Philosophie, Pop culture, Psychologie

Laissez-nous souffler !

Difficile de décrocher dans une société qui va de plus en plus vite. Prendre des pauses est pourtant indispensable sur les plans physique et cognitif. À condition toutefois de ne pas en faire une nouvelle injonction stressante. Cet article est paru dans la nouvelle formule de Santé Magazine (n° 566, février 2023). À découvrir en kiosque ou en ligne.

Un grand merci pour leurs témoignages et leurs expertises à :

  • Steven Laureys neuroscientifique et notamment auteur de Cerveaugraphie (Hachette Pratique, 2022)
  • Jérôme Palazzolo, psychiatre et notamment auteur de La psychologie positive (PUF, 2021)
  • Stéphane Perrey, professeur en neurophysiologie à l’Université de Montpellier, auteur d’un article de synthèse sur The Conversation.

Poster un commentaire

Classé dans Psychologie, Santé, Société, Travail

« Apprendre, c’est aussi acquérir une intelligence du geste »

Pour expliquer l’évolution de l’espèce humaine, assure le psychologue François Osiurak, il ne suffit pas de dire que les individus se sont copiés les uns les autres sans rien comprendre à ce qu’ils faisaient. Leurs dispositions cognitives ont nécessairement joué un rôle.

Cette interview est parue sur Cortex Mag, site du LabEx Cortex, dédié aux fondements biologiques de la cognition.

Pourquoi l’espèce humaine est-elle la seule à avoir développé une culture technologique aussi poussée ? Et comment est-elle parvenue à transmettre ces connaissances au fil des générations ? Ces questions, à la croisée de l’anthropologie, des sciences cognitives et de la philosophie, taraudent les chercheurs depuis longtemps. L’hypothèse la plus répandue pour y répondre est que cette évolution a été rendue possible par les capacités d’imitation de l’être humain. Reproduire fidèlement un geste technique même sans comprendre les principes qui le sous-tendent suffirait à en assurer la transmission. Même s’il lui reconnaît des mérites, François Osiurak, spécialiste de psychologie et de sciences cognitives, ne la trouve pas satisfaisante, comme il l’expliquait déjà à Cortex Mag en 2016. Pour lui, il ne peut y avoir d’apprentissage sans une intelligence du geste. Ses derniers travaux renforcent cette hypothèse.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Histoire, Psychologie, Sciences

Numérique, l’invasion intérieure

Les nouvelles technologies sont mobilisées pour préserver notre bien-être, mais cette “écoute” est à double tranchant, observe le philosophe Pierre Cassou-Noguès dans La Bienveillance des machines (Seuil, 2022). Cette chronique est parue dans Management (n° 306, décembre – janvier 2023), à découvrir en kiosque ou en ligne.

Poster un commentaire

Classé dans Internet, Management, Philosophie, Psychologie, Travail

« Nous devrons nécessairement limiter notre consommation »

Alors que la surconsommation épuise la planète, miser sur les bonnes volontés individuelles ne suffira pas, estime Thierry Ripoll. La solution devra être collective et politique. Cette interview est parue dans « Le monde en 2050 », les Grands Dossiers de Sciences Humaines n° 69 (Décembre 2022 – Janvier/Février 2023). À découvrir en ligne !

Thierry Ripoll est professeur de psychologie cognitive à l’université d’Aix-Marseille. Il vient de publier Pourquoi détruit-on la planète. Le cerveau d’Homo sapiens est-il capable de préserver la Terre ? (Le Bord de l’eau, 2022).

Poster un commentaire

Classé dans Politique, Psychologie

La culture, moteur de notre évolution

L’intelligence, le langage, les technologies humaines sont sans équivalents dans le reste du monde animal. Selon Kevin Laland, notre espèce a elle-même créé les conditions de ce développement exceptionnel.

Cette critique est parue dans Sciences Humaines (n°353 – décembre 2022), dans la rubrique « le livre du mois ». À découvrir en kiosque ou en ligne.

La Symphonie inachevée de Darwin, Kevin Laland, La Découverte, 2022, 450 p., 28 €

Poster un commentaire

Classé dans Histoire, Livres, Philosophie, Psychologie, Sciences, Sciences du langage

Conversation : comment nous accordons nos violons

Débit, volume, rythme… Sans nous en rendre compte, nous adaptons constamment notre façon de parler à nos interlocuteurs. Un phénomène dit « de convergence » ou « d’alignement », étudié au Laboratoire Parole et Langage d’Aix-en-Provence.

Casque-micro sur la tête, je m’apprête à engager la discussion avec un ordinateur. L’expérience est pilotée au LPL par Leonardo Lancia, chercheur CNRS en sciences du langage.

Ce reportage est paru dans Sciences humaines (n°350 – août – septembre 2022). À lire en kiosque ou en ligne.

Poster un commentaire

Classé dans Psychologie, Sciences du langage

L’argent fait-il le bonheur ?

En psychologie comme en économie, les rapports entre niveau de richesse et bien-être font l’objet d’études détaillées. Il serait même possible de définir un seuil optimal de revenu, au-delà duquel le niveau de satisfaction ne progresse presque plus. Plus généralement, tout l’enjeu est de déterminer dans quelle mesure et à quelles conditions l’argent contribue à notre bonheur.

Cet article est paru dans Sciences humaines (n° 349, juillet 2022), dans un dossier consacré à notre rapport à l’argent. À retrouver en kiosque ou en ligne !

Poster un commentaire

Classé dans Philosophie, Psychologie, Travail