Pourquoi il est si difficile de se mettre d’accord

À propos du livre J’ai raison, tu as tort ! Dialogue philosophique, de Timothy Williamson (éd. Éliott, 2022). Cette critique est parue dans Sciences humaines (n° 345, mars 2022)

Quatre philosophes se retrouvent dans un train. Pierre défend l’existence des sorcières et pense avoir été attaqué par l’une d’elles. Sarah tente de le ramener à la raison et à un point de vue plus scientifique. Zac relativise : pour lui toutes les opinions se valent sans qu’aucune ne soit totalement vraie. Roxana, logicienne, s’efforce de mettre un peu d’ordre et de rigueur dans les débats.

Mis en forme de dialogue – avec une part d’invention littéraire et quelques blagues pour alléger le propos –, les échanges de ces personnages sont passionnants et éveilleront le souvenir de discussions en famille ou sur Internet que vous avez connues.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Livres, Philosophie, Sciences

Des plantes intelligentes ?

Révolution scientifique pour les uns, abus de langage pour les autres… La notion d’intelligence végétale suscite beaucoup de débats chez les biologistes. Je fais le point dans cet article, paru dans le dossier de Sciences Humaines sur l’intelligence (n° 345, mars 2022).

Pour un aperçu de ce dossier, retrouver le live de Sciences Humaines avec la psychologue Fanny Nusbaum et le neurologue Michel Habib

Poster un commentaire

Classé dans Philosophie, Psychologie, Sciences

Parlez-vous le dothraki ?

Cette chronique est parue dans Sciences Humaines (n° 345, mars 2022). À lire pour aller plus loin : Le Trône de fer et les sciences (collectif), Belin, 2021.

Retrouvez notre live sur Twitch consacré aux langues fictives

Saga romanesque adaptée en série télé, Game of Thrones fourmille de langues inventées dans un univers médiéval fantastique : le dothraki, le haut valyrien et les dialectes qui en découlent, des argots spécifiques à des quartiers, des corporations ou encore des classes sociales, etc. Au fil des pages, des dizaines de variations dialectales sont évoquées. L’auteur, George R. R. Martin, n’entre pas dans le détail de leur grammaire ou de leur phonologie ; seules quelques expressions sont distillées pour éveiller notre sens de l’exotisme et du merveilleux. La crédibilité de ces idiomes repose davantage sur leur histoire.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Philosophie, Pop culture, Sciences du langage

Comment sauver le pluralisme des médias ?

Le regroupement d’un grand nombre de chaînes de télévision, de radios et de titres de presse entre les mains de peu d’acteurs financiers menace l’indépendance des médias dans notre pays, alors même que des fusions sont en discussion. C’est le point de vue de l’économiste Julia Cagé, qui propose des pistes pour améliorer la santé démocratique de nos médias. Cette interview est parue dans Le Journal du CNRS

©Alexis Christiaen (Pib) / La Voix du Nord / PhotoPQR / MaxPPP

Il est aujourd’hui beaucoup question de la concentration des médias entre les mains de peu d’acteurs financiers. D’ailleurs, 250 professionnels de la presse, de la télévision et de la radio ont signé une tribune en décembre pour alerter sur le sujet (1). La situation menace-t-elle réellement la démocratie ?

Julia Cagé (2). On assiste en effet à un fort mouvement de concentration actionnariale, en particulier celle réalisée par Vincent Bolloré (actionnaire à 27 % de Vivendi, groupe français spécialisé dans les contenus, les médias et la communication, NDLR), précisément visé dans cette tribune.

Or le pluralisme des médias est un principe constitutionnel. Et le journalisme n’est pas un métier comme les autres : il a un rôle d’information et d’animation de la vie publique. C’est pourquoi des lois spécifiques ont été adoptées pour protéger son indépendance : par exemple la « clause de conscience » et la « clause de cession », qui permettent à des journalistes de quitter leur rédaction, dans de bonnes conditions, en cas de changement de ligne éditoriale ou de propriétaire de l’entreprise éditrice.

(…) en termes de parts de marché, les médias « mainstream » restent dominants. Si un journaliste se brouille avec eux (…), les options pour vivre de son métier sont vite limitées.

Votées par le Parlement français en 1935, ces dispositifs ont permis pendant des décennies de faire vivre le pluralisme. Lorsqu’un journaliste était empêché de faire son travail par sa direction — ou avait le sentiment de ne plus pouvoir y travailler librement —, il la quittait et allait le faire ailleurs. Mais ce système ne fonctionne plus si une poignée de grands patrons et d’actionnaires possèdent 90 % des entreprises d’information !

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Histoire, Internet, Politique, Société

Management : Aristote et le sens de la mesure

Retour aux fondamentaux. Dans Aristote, 10 clés pour repenser le management (Mardaga, 2021), le philosophe et consultant Pierre d’Elbée propose de s’en inspirer pour mieux diriger une équipe. Cette chronique est parue dans Management (n° 301, février – mars 2022). À retrouver en ligne !

Poster un commentaire

Classé dans Management, Philosophie, Travail

« Pour revivifier le christianisme, les cosmistes veulent ressusciter les morts »

Né dans la Russie du XIXe siècle, le cosmisme est un courant de pensée alliant spiritualisme et engouement pour la science, théologie orthodoxe et de marxisme. Ses partisans plaident pour que de nouvelles technologies rapprochent l’humanité d’une forme de divinité. Certains entendaient ressusciter les morts – littéralement ! – et auraient influencé le projet de conquête spatiale.

Le philosophe et journaliste Michel Eltchaninoff raconte l’incroyable histoire de ce mouvement dans Lénine a marché sur la lune. La folle histoire des cosmistes et transhumanistes russes (Actes Sud, 256 pages).

Je l’ai rencontré pour Le Monde afin d’en savoir plus. L’interview est parue sur le site (sur abonnement). Rendez-vous ici pour y accéder !

Poster un commentaire

Classé dans Histoire, Philosophie, Sciences

Handicap, autisme… Changeons de regard sur les fratries

Une fois n’est pas coutume, j’ai publié une tribune dans La revue de l’école des parents (n°642 / janvier-février-mars 2022). Le magazine consacrait son dossier au thème « grandir avec une sœur ou un frère handicapé ». En tant que frère d’une jeune femme autiste, j’ai souhaité faire entendre un autre son de cloche face à ce qui m’apparaissait comme un discours dominant, misérabiliste et validiste. J’y parle également de l’association HandinamiK dont je suis membre, et du collectif FratrinamiK. En espérant qu’elle contribue à ouvrir le débat ! Rendez-vous sur le site de L’École des parents pour acheter tout le numéro.

Poster un commentaire

Classé dans Politique, Société

Le coaching, un “tournant personnel du capitalisme”

La sociologue Scarlett Salman vient de publier Aux bons soins du capitalisme. Le coaching en entreprise, fruit de plusieurs années d’enquêtes et d’entretiens avec des coachs, des coachés et des responsable RH. Ses analyses expliquent l’essor et l’évolution des pratiques d’accompagnement personnalisé depuis plus de vingt ans, tout en soulevant des questions fondamentales quant à leur fonction parfois « palliative » et leur tendance à individualiser les responsabilités. Retrouvez mon interview sur Philonomist.

Normalienne (Ens de Cachan/Saclay), agrégée de sciences économiques et sociales, elle est sociologue, maîtresse de conférences à l’université Gustave-Eiffel et chercheuse au Laboratoire interdisciplinaire sciences innovations sociétés (LISIS).

Poster un commentaire

Classé dans Histoire, Management, Société, Travail

Comment définir « la vie » ?

Contrairement à un caillou, une grenouille est qualifiée de vivante. Un être vivant apparaît comme animé par un élan intérieur ou une sorte de pulsion. Mais ce mouvement est-il réellement indispensable pour définir la vie ? J’ai posé cette question et bien d’autres encore à la philosophe Cécilia Bognon-Küss sur Twitch, dans un live consacré au dossier sur la vie que j’ai coordonné Sciences Humaines. Le replay est disponible ici. Bonne lecture !

Poster un commentaire

Classé dans Philosophie, Sciences

À qui profite le travail à la carte ?

Le covid a bouleversé les entreprises et conforté des tendances émergentes – numérisation des activités, autonomisation des salariés… Une évolution à double tranchant. Cet article est parue dans Sciences Humaines (n° 344, février 2022) Abonnez vous ou achetez le en ligne, et découvrez l’ensemble du dossier sur « La France d’après » !

Poster un commentaire

Classé dans Management, Politique, Société, Travail