Comment évoluer sans perdre son âme ?

Une entreprise qui rompt totalement avec son ADN pour investir un nouveau marché court à l’échec. Mais rester sur ses acquis peut aussi être une fuite en avant… La solution ? S’inspirer du concept japonais de « wagon yôsai » ! Cette chronique est parue dans le magazine Management (n° 278, octobre 2019). À retrouver en prime : l’art de manager comme Le Prince de Machiavel.

Poster un commentaire

Classé dans Management, Philosophie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.