Archives de Tag: école

Le port du voile autorisé pour les professeurs de religions en Belgique

Une enseignante en cours de religion a obtenu le droit de garder son voile dans le reste de l’établissement scolaire.

Sur www.lemondedesreligions.fr

Grace-Hollogne, from Wikimedia Commons

Grace-Hollogne, from Wikimedia Commons

Après deux ans et demi de procédures, une enseignante en cours de religion islamique a obtenu le droit de garder son voile dans les couloirs d’une école de la commune de Grâce-Hollogne, en région wallonne. Jusqu’à présent, elle pouvait le porter pendant son cours, mais pas en dehors. Le règlement intérieur disposait en effet que le principe de laïcité ne s’appliquait pas aux professeurs de religion « lorsqu’ils se trouvent dans le local où ils dispensent leur cours. »

Le Conseil d’État contraint l’école et la commune à revoir leur copie. Dans un arrêt rendu public le 14 mai, il estime que les professeurs de religion ne ont pas tenus au devoir de neutralité : « Porter tout signe d’appartenance religieuse, y compris vestimentaire, est inhérent à l’enseignement des religions reconnues et n’est pas limité aux heures de cours et aux locaux auxquels ils sont affectés », détaille le texte. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Religion, Société

L’écriture va-t-elle bientôt perdre la main ?

Les écoliers américains n’ont plus besoin d’écrire au stylo, le clavier d’ordinateur remplace tout. Si l’on en croit Merleau-Ponty, cela ne changerait rien ou presque. Et pourtant…

philomag avril 2013

 

 

Cet article est paru dans Philosophie magazine (n° 69, mai 2013). Pour l’acheter en ligne, cliquez ici. Pour commander ce numéro ou vous abonner, rendez vous .

Poster un commentaire

Classé dans Philosophie, Sciences, Société

Des cours de morale « civique », précise Vincent Peillon

Les cours de morale à l’école ne seront pas « laïcs », mais « civiques », déclare aujourd’hui Vincent Peillon. Ce revirement fait suite aux nombreuses critiques dont le projet a été l’objet.

Sur www.lemondedesreligions.fr

Le ministre de l'Education Vincent Peillon, en visite dans un lycée de Lille, le 14 novembre dernier © Baziz Chibane / SIPA

Le ministre de l’Education Vincent Peillon, en visite dans un lycée de Lille, le 14 novembre dernier © Baziz Chibane / SIPA

Le mot « laïc » disparaît du projet de Vincent Peillon. Le rapport sur la mise en place de cours de moral à l’école, remis lundi au ministère de l’éducation, prône désormais la création « d’un enseignement moral et civique » pour la rentrée 2015. Dès la deuxième page, les auteurs estiment que le seul caractère non confessionnel ne suffit pas à définir un corpus de valeurs acceptables pour tout le monde.  Ce qui compte, expliquent-ils, c’est que ces cours soient en « lien étroit avec les principes et les valeurs de la citoyenneté républicaine et démocratique ».

Ce changement sémantique a l’avantage de lever une ambiguïté : le terme de « morale laïque » a sonné comme une déclaration de guerre. Pourquoi, en effet, cette précision, qui semble reléguer les religions comme des morales de seconde zone ? Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Politique, Religion

Belgique : les cours de religion ne seraient pas obligatoires

Trois constitutionnalistes ont estimé que les élèves peuvent être dispensés de suivre des cours de morale ou de religion, si cela heurte leur propre conviction.

Sur www.lemondedesreligions.fr

richardmiller

Richard Miller, Président de l’Intergroupe parlementaire du MR.

La Constitution belge impose-t-elle aux élèves de suivre des cours de religions ou de morale à l’école ? Non, ont répondu trois spécialistes du droit constitutionnel au Parlement de la Fédération Wallonie Bruxelles. Ils étaient invités en commission de l’Éducation à commenter une proposition de loi du député Richard Miller, visant à introduire un cours de philosophie et d’histoire culturelle des religions dans le programme du troisième degré de l’enseignement secondaire — l’équivalent de la classe de troisième en France.

Actuellement, les élèves doivent choisir entre un cours de religion et un cours de morale non confessionnelle. Des associations de parents et des laïcs demandent depuis longtemps que cette situation change, notamment parce que les enfants se retrouvent regroupés par confession et sont obligés de s’identifier religieusement dès le plus jeune âge. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Politique, Religion

Mariage gay : « la guerre scolaire » est-elle en marche ?

Le ministre de l’éducation Vincent Peillon est accusé de raviver « la guerre scolaire », un conflit historique entre l’école publique et l’enseignement religieux.

Sur www.lemondedesreligions.fr

Le Ministre de l'Education Vincent Peillon © CHESNOT / SIPA

Le Ministre de l’Education Vincent Peillon © CHESNOT / SIPA

Neutralité : c’est le maître mot du ministre de l’éducation Vincent Peillon, accusé par l’opposition de vouloir relancer « la guerre scolaire ». Interrogé sur RTL, il a indiqué que des cas de prosélytisme lui avaient été signalés dans un certain nombre d’académies, s’agissant de l’ouverture du mariage aux couples homosexuels. Il a appelé vendredi les recteurs à « la plus grande vigilance », notamment dans les écoles privées.

Le secrétaire général de l’enseignement catholique, Eric de Labarre, avait demandé début décembre aux établissements d’organiser des débats sur le sujet. M. Peillon a qualifié cette initiative de « faute » et de  » maladresse ». La présidente du Parti chrétien-démocrate, Christine Boutin, a aussitôt accusé M. Peillon de duplicité. En témoigne, selon elle, une vidéo de la porte-parole du gouvernement : Najat Vallaud-Belkacem s’était rendue dans une école publique, à l’invitation d’une association de lutte contre l’homophobie. Filmée par BFMTV, elle a répondu à un élève, qui l’interrogeait sur le mariage gay : « Ça va permettre plus d’épanouissement, plus de liberté, plus d’égalité dans la société. Il faut comprendre ça comme une avancée. » Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Histoire, Politique, Religion

La morale à l’école : “Pas avant 2015”, selon Vincent Peillon

Le ministre de l’Éducation nationale a déclaré qu’il faudrait encore du temps pour définir les programmes de morale laïque à l’école. Pour cause, cela n’a rien d’évident.

Sur www.lemondedesreligions.fr

Le ministre de l'Education Vincent Peillon, en visite dans un lycée de Lille, le 14 novembre dernier © Baziz Chibane / SIPA

Le ministre de l’Education Vincent Peillon, en visite dans un lycée de Lille, le 14 novembre dernier © Baziz Chibane / SIPA

Les cours de morale laïque attendront. Le ministre de l’Education, Vincent Peillon, qui souhaite les rétablir dès la sixième, a récemment annoncé que cela ne se fera « pas avant la rentrée 2015 », les programmes n’étant pas définis. Agrégé de philosophie — auteur d’une thèse sur Merleau-Ponty —, il assurait pourtant qu’il n’y avait rien de plus simple à définir qu’une morale laïque : « C’est comprendre ce qui est juste, distinguer le bien du mal, c’est aussi des devoirs autant que des droits, des vertus, et surtout des valeurs », déclarait-il au Journal du dimanche. Tout le monde est d’accord sur les grands principes, ajoutait-il à l’envi.

Ça n’est pourtant pas si simple. « Il existe plusieurs morales laïques concurrentes », alerte le philosophe Ruwen Ogien : jouir sans entrave ou revendiquer un droit à la paresse en sont des exemples. « J’aimerais bien voir la tête de Vincent Peillon si on les enseignait à l’école ! » Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Philosophie, Religion

Une femme licenciée d’un collège catholique pour avoir joué un rôle de « cougar »

Sur www.lemondedesreligions.fr

Elle ne voyait pas le mal, son employeur si. Véronique Bonazzola, assistante d’éducation au collège catholique Notre-Dame de la Tramontane, à Juan-les-Pins (Alpes Maritimes), a été licenciée après avoir joué une femme « cougar » dans un clip de rap, une quinquagénaire sexy et lascive dans les bras d’un jeune homme de 26 ans :

Actrice occasionnelle, elle a provoqué l’ire du directeur d’établissement. « Il a vu un soutien-gorge dans un jacuzzi aspergé de champagne et il s’est arrêté là « , ironise l’avocat de Véronique Bonazzola, Me Pierre Chami. La direction, elle, juge cette vidéo « incompatible au regard de la nature du travail de cette personne et du règlement intérieur ». Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Internet, Religion, Société

Belgique : les cours de religion font débat

Le gouvernement belge veut réformer les cours de morale et de religion. Des militants laïcs jugent le projet trop conciliant.

Sur www.lemondedesreligions.fr

© CC / fredpanassac sur flick

Déconfessionnalisons l’école ! C’est le cri du cœur du Centre d’étude et de défense de l’école publique (Cedep), en Belgique. Ce regroupement d’associations laïques dénonce une « ségrégation » en réponse au projet de réforme de la ministre de l’enseignement obligatoire, Marie-Dominique Simonet.

Actuellement, les parents doivent inscrire leurs enfants, dès l’âge de six ans et jusqu’à leur majorité, à des cours de religion ou de morale non confessionnelle. Ces cours sont assimilés à de la philosophie, bien que cela soit très différent de ce qui se fait en France. En effet, les élèves sont répartis dans différentes classes en fonction de leurs croyances — chrétiennes, juives, agnostiques… —, une situation dénoncée depuis longtemps par les associations laïques. En 2005, le gouvernement leur a donné des gages et a créé un Conseil consultatif des cours philosophiques. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Philosophie, Politique, Religion

Philosopher avec des enfants ?

Sur www.philomag.com

Au cinéma, sur internet, dans les écoles… La philo à l’adresse des plus jeunes bat son plein en cette fin d’année.

L’association « Philolab » vient de mettre en ligne une note de synthèse : « Philosopher avec les jeunes ». En libre accès sur www.calameo.com, ce document présente une brève histoire des ateliers de philosophie pour enfants, une biographie assez complète sur le sujet, ainsi qu’une série de liens vers des sites internet spécialisés. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Philosophie, Société

Moins de philo dans les lycées ? Des profs lancent une pétition

Sur www.philomag.com

Des terminales privées d’heures de philo ? C’est ce que redoute l’Association des professeurs de philosophie de l’enseignement public (Appep), dans une pétition mise en ligne mardi 12 octobre. Le texte, que seuls les profs sont invités signer, dénonce « la suppression des heures dédoublées en cours de philosophie dans les séries scientifiques et technologiques. » Il s’agit des cours en demi groupe, qui permettent une approche plus individualisée. « Ces heures améliorent les relations entre les professeurs et leurs classes, explique le président de l’Appep, Simon Perrier. Dans les filières technologiques, où les élèves sont peu intéressés a priori, les supprimer serait catastrophique. »

Le ministère de l’éducation nationale se défend de supprimer quoi que ce soit, et renvoie au  texte publié dans le bulletin officiel. « Le nombre d’heures dédoublées ne change pas, résume une chargée de communication. Simplement, à partir de la rentrée 2012, les chefs d’établissement et le conseil pédagogique seront libres de les distribuer en fonction de leurs priorités. » Auparavant, cette distribution était imposée de la même façon à tous les établissements, au niveau national.

Mais c’est bien que ce que regrette l’Appep. « Il n’y a pas d’arrêtés concernant la philosophie spécifiquement, reconnaît le président Simon Perrier. C’est cette libéralisation des heures dédoublées qui nous pose problème. » Les profs de philo ne veulent pas se retrouver en concurrence avec les autres matières, dans des filières où ils sont à tout point de vue minoritaires. Plus d’autonomie nuit-il à la philosophie ? Voilà un beau sujet de rentrée.

Poster un commentaire

Classé dans Philosophie, Société