La carte d’Europe des cours de philo

Document exclusif : une carte qui rend compte de l’état de l’enseignement de la philosophie dans le secondaire pour les vingt-sept pays de l’Union.

Par Fabien Trécourt pour Philosophie Magazine n° 30. À retrouver sur www.philomag.com

Si la philosophie est enseignée presque partout dans le secondaire, cette unité apparente recouvre des différences. En effet, selon les pays, la philo peut être considérée comme un pendant, voire un antidote, à l’éducation religieuse, comme une initiation à l’éducation civique ou comme un cours de socio-psychologie – mais rarement comme une discipline à part entière. D’autre part, cette carte fait abstraction du caractère plus ou moins centralisé de l’Éducation nationale. Au Danemark, par exemple, professeur et élèves décident du programme de philosophie dans le cadre d’un projet pédagogique. L’Allemagne, elle, compte autant de systèmes éducatifs que de Länder (seize). Nous indiquons dans ces cas une tendance générale, et non un modèle contraignant. De même, il existe des filières où la philosophie n’est pas enseignée. Nous l’avons considérée comme obligatoire lorsque les parcours non professionnels ou les programmes nationaux l’incluaient. Nous faisons aussi abstraction de l’importance accordée à la philosophie, bien que cette nuance serait instructive. Ainsi, le Royaume-Uni ne l’enseigne pas dans le secondaire, alors qu’il entretient une tradition universitaire plus riche que celle d’une partie de l’Europe de l’Est – où la philosophie est obligatoire, mais délaissée dans le supérieur. Enfin, cette infographie ne tient pas compte de réformes en cours, par exemple en Autriche, en Estonie ou en République tchèque.

Cette carte doit beaucoup au concours des ambassades, des ministères de l’éducation et d’Eurydice, « le réseau d’information sur l’éducation en Europe ».

Lisez la chronique de Favilla consacrée à ce document dans le quotidien Les Échos (18/06/09)

Dans le détail :

Irlande : Pas de cours de philosophie. Elle peut faire partie des cours de religion ou d’éducation civique.

Royaume-Uni : Pas de cours de philosophie. Des cours d’éducation civique ou religieuse, selon les régions.

Pays-Bas : Optionnel / Deux ans / Écrit ou oral / Programme par notions. Les thèmes d’examen sont fixés dès le début de l’année et déterminent le programme suivi.

Belgique : Pas de cours de philosophie. Des cours de morale non confessionnelle sont enseignés à ceux qui ne choisissent pas l’éducation religieuse. Des questions existentielles sont abordées les deux dernières années.

Luxembourg : Obligatoire / Un ou deux ans / Écrit / Histoire de la philosophie.

Autriche : Obligatoire / Deux ans / Épreuve orale facultative / Programme par notions. La philosophie est diluée dans l’éducation religieuse, civique et historique. Un cours d’éthique, qui serait une alternative à l’enseignement religieux, est envisagé.

France : Obligatoire / Un an / Dissertation ou commentaire de texte, oral de rattrapage / Programme par notions. La pratique de la dissertation et l’attention portée à la méthode (problématisation, résolution) sont rares en Europe.

Slovénie : Optionnel / Trois à cinq ans / Examen optionnel (étude de texte et d’une question) / Histoire de la philosophie. La philosophie est étudiée trois ans au collège et deux ans de plus pour ceux qui souhaitent la choisir lors de l’examen final.

Portugal : Obligatoire / Deux ans / Dissertation ou commentaire de texte, oral de rattrapage / Programme par notions. La morale et la religion sont enseignées à titre optionnel.

Espagne : Obligatoire / Deux ans / Écrit (questions sur un texte) / Éducation civique la première année, histoire de la philosophie la seconde.

Finlande : Introduction obligatoire, renforcement optionnel / Un à quatre ans / Examen écrit facultatif (série de questions closes ou ouvertes) / Programme par notions.

Suède : Optionnel / Trois ans / Contrôle continu / Histoire de la philosophie.

Estonie : Optionnel / Un an / Écrit ou oral / Éducation civique et politique. La philosophie pourrait devenir obligatoire pour les lycéens étudiant les sciences sociales.

Danemark : Optionnel / Un an (niveau C) ou deux ans (niveau B) / Oral (C) ou écrit (B) / Programme par notions qui n’est pas contraignant. Le professeur choisit avec ses élèves les thèmes abordés.

Lettonie : Optionnel / 105 heures sur un ou deux ans / Écrit ou oral / Programme par notions.

Litunaie : Optionnel / Deux ans / Pas d’examen (contrôle continu) / Programme par notions.

Pologne : Pas de cours de philosophie. Elle fait partie des disciplines « transversales » abordées dans tous les cours, comme la lecture, l’écologie, l’Europe, la santé, la culture régionale, la préparation à la vie de famille, etc.

Allemagne : Optionnel / Trois ans / Écrit ou oral / Programme par notions. Les éducations religieuse, éthique et civique, par ailleurs obligatoires, empiètent souvent sur la philosophie.

République Tchèque : Optionnel / Trois ans / Écrit et oral / Programme par notions.

Slovaquie : Obligatoire / Trois ou quatre ans / Examen optionnel (écrit puis oral) / Éducation civique et politique. Dans les établissements privés d’enseignement catholique, le cours de philosophie est le prolongement de l’éducation religieuse.

Hongrie : Optionnel / Un ou deux an / Épreuve facultative à l’écrit et à l’oral / Programme par notions.

Roumanie : Obligatoire / Un an / Contrôle continu à l’oral / Histoire de la philosophie. La philosophie fait partie d’une série de disciplines, chacune enseignée pendant une année (logique, économie, psychologie, philosophie).

Italie : Obligatoire / Trois ans / Écrit et oral / Histoire des idées. La philosophie est à l’écrit du bac certaines années (« troisième épreuve », aléatoire) et fait partie de l’oral qui associe les matières transversales (« colloque pluridisciplinaire »).

Bulgarie : Obligatoire / Trois ans / Écrit, oral et QCM / Éducation civique et politique. Dans certains lycées, l’examen du bac comprend un test avec 30 questions fermées, 8 questions de commentaire
de texte et un essai.

Grèce : Obligatoire / Un an / Écrit (dissertation, commentaire de texte, QCM, question ouverte) / Méthodologie et histoire de la philosophie.

Malte : Optionnel / Deux ans / Écrit / Méthodes et histoire de la philosophie. Une attention
particulière est portée au langage et à la sémantique.

République de Chypre : Optionnel / Deux ans / Pas d’examen / Éducation morale. Bien qu’elle soit proposée dans toutes les écoles, peu d’élèves choisissent cette matière.

Deux exemples aux marches de l’Europe :

Islande : Pas de cours de philosophie. Elle peut être enseignée à titre exceptionnel dans quelques écoles.

Turquie : Obligatoire / Un an / Écrit (QCM) / Programme par notions. Les élèves spécialisés en sciences sociales l’étudient trois ans et passent une épreuve renforcée (écrit et oral).

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Philosophie, Société

Les commentaires sont fermés.