Archives de Tag: Église

Un prêtre destitué car franc-maçon

Pascal Vesin souhaitait conserver une double appartenance, à l’Église catholique et au Grand Orient de France. Impossible, lui est-il répondu.

Sur www.lemondedesreligions.fr

Pascal Vesin, à Megève le 24 mai dernier © JEAN-PIERRE CLATOT / AFP

Pascal Vesin, à Megève le 24 mai dernier © JEAN-PIERRE CLATOT / AFP

Dimanche, les fidèles de la paroisse Sainte-Anne d’Arly Montjoie, à Megève, ont pris place sur les bancs pour une première messe sans le père Pascal Vesin, exclu 48 heures plus tôt par l’évêque d’Annecy, Mgr Yves Boivineau, pour cause d’appartenance à la loge maçonnique du Grand Orient de France. Le père Fournier-Bidoz, vicaire général du diocèse d’Annecy, le remplace pour célébrer la messe. « Vous connaissez tous les raisons de ma présence ici, explique-t-il (…) Je suis venu vous accompagner dans cette épreuve que traverse votre paroisse ».

En poste depuis près de dix ans, Pascal Vesin serait franc-maçon depuis 2001. Lorsque sa hiérarchie l’apprend, elle lui demande de quitter la loge « pour se consacrer à son ministère de prêtre ». Il rétorque alors avoir l’intention « de vivre la double appartenance » Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Religion

Fronde du pape François contre l’épiscopat italien

Le pape François a critiqué de façon particulièrement franche le comportement des évêques italiens, qu’il juge en décalage avec le message qu’il souhaite voir porté par l’Église.

Sur www.lemondedesreligions.fr

Le pape s'adresse aux évêques italiens lors de la 65e Assemblée générale, le 26 mai © Gregorio Borgia/AP/SIPA

Le pape s’adresse aux évêques italiens lors de la 65e Assemblée générale, le 26 mai © Gregorio Borgia/AP/SIPA

C’est une « bomba », une bombe qu’a lâchée le pape François, et qui a soufflé l’épiscopat italien à la surprise générale. Jeudi, à l’occasion du discours de clôture de la 65e Assemblée générale de l’un des plus puissants corps des évêques au monde — près de 300 membres pour 221 diocèses, soit deux fois plus qu’en France —, le chef de l’Église a dénoncé « la paresse », « l’esprit de carrière », voire le goût de « l’argent » de certains cardinaux. Ce discours a été prononcé « sans tenir compte des corrections suggérées par la Secrétairerie d’État, qui avait pourtant cherché à amortir le coup », précise Le Figaro.

« Le manque de vigilance rend tiède le pasteur, a notamment dénoncé le souverain pontife, le rend distrait, oublieux et même indifférent (…) Il risque d’être séduit par la perspective d’une carrière, la tentation de l’argent, et les compromis avec l’esprit du monde » Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Religion, Société

« Pas de différence de doctrine » entre luthériens et réformés

La création de l’Église protestante unie de France est fondée sur l’idée que les différences entre les deux familles (luthérienne et réformée) sont superficielles.

Sur www.lemondedesreligions.fr

Manuel Valls, à côté du president du conseil national de l'Eglise protestante unie de France, Laurent Schlumberger, lors de l'inauguration du premier synode national © GIRAUD FLORE/SIPA

Manuel Valls, à côté du president du conseil national de l’Eglise protestante unie de France, Laurent Schlumberger, lors de l’inauguration du premier synode national © GIRAUD FLORE/SIPA

Réunis pour leur premier synode national commun, le week-end dernier à Lyon, réformés et luthériens ont célébré la naissance de l’Église protestante unie de France (Epuf). Après être parvenues à un accord sur leur communion de foi en 1973, les deux familles se sont lancées dans un processus d’union institutionnelle en 2007, comme cela existe déjà en Allemagne, en Belgique, aux Pays-Bas et même en Alsace Moselle. Avec 350 000 fidèles en France, dont 22 000 luthériens, l’Epuf devient la première composante du protestantisme français.

Lors de la cérémonie, le président du Conseil national, Laurent Schlumberger, a dévoilé la philosophie de cette union : « Notre Église, et toute Église, est un des visages – un des visages seulement – de l’Église du Christ. Les institutions religieuses sont désormais marginales, les convictions sont individualisées, les affiliations fluctuantes ». Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Religion, Société

Vers la canonisation de Jean-Paul II

Une première étape vient d’être franchie, qui pourrait valoir au prédécesseur de Benoît XVI d’être considéré comme un saint dès octobre prochain.

Sur www.lemondedesreligions.fr

jean-paul-2

« Inexplicable » : c’est le mot qui pourrait bien valoir au prédécesseur de Benoît XVI, le pape Jean-Paul II, d’être canonisé dès 2013. Une commission de sept médecins de la Congrégation pour les causes des saints, présidée par le cardiologue Patrizio Polisca, n’a pas trouvé d’explication à la guérison d’une femme atteinte d’une maladie incurable, qui aurait été mystérieusement guérie le soir de la béatification du pape polonais, le 1er mai 2011. Ce cas avait été soumis à la commission par Mgr Slawomir Oder en janvier dernier.

S’il est attesté à défaut d’être prouvé, le « miracle » doit encore être reconnu par une commission de théologiens, puis être soumis à l’avis des évêques et cardinaux membres de la Congrégation réunis en assemblée plénière. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Religion

Royaume-Uni : franc succès pour l’Église athée

Deux comédiens ont imaginé une messe « sans dieu », reprenant les principaux codes et valeurs du christianisme… la métaphysique en moins.

Sur www.lemondedesreligions.fr

Le comédien Sanderson Jones anime la "messe" athée, le 3 mars dernier, dans une église reconvertie au nord de Londres © LEON NEAL / AFP

Le comédien Sanderson Jones anime la « messe » athée, le 3 mars dernier, dans une église reconvertie au nord de Londres © LEON NEAL / AFP

Au Royaume-Uni, une Église « sans messe ni dieu » fait salle comble. Selon le site Fait religieux, quelque 400 « fidèles » athées se réunissent un dimanche par mois dans l’ancienne église chrétienne de Saint-Paul Road — un bilan honorable, trois mois après le lancement de cette « Sunday Assembly », le 6 janvier 2013. L’édifice est même devenu trop petit pour accueillir tout ceux qui souhaitent participer et retrouver une ambiance communautaire, la religion en moins.

Ces rassemblements mêlent musique et discours d’ordre moral… avec une bonne dose d’humour, rapporte le 20 minutes suisse. Appelés à réfléchir sur le bénévolats, les participants chantent « Help » des Beatles et « Holding out for a héro », de Bonnie Tyler. Ils écoutent ensuite le « sermon » d’une association spécialisée dans les questions d’éducation. Dans le fond comme sur la forme, ça n’est pas sans rappeler une messe classique. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Religion, Société

Les débaptisations sont en hausse

De plus en plus d’Européens demandent l’annulation de leur baptême. Si le phénomène reste marginal, il n’en est pas moins symbolique.

Sur www.lemondedesreligions.fr

© Pascal Deloche / GODONG

© Pascal Deloche / GODONG

De plus en plus d’Italiens demandent à être débaptisés. S’il n’existe pas de statistiques officielles, le site Fait religieux s’est livré à un décompte minutieux : en 2009, « environ 15 000 personnes avaient déjà demandé à être débaptisées. » De 2009 à 2012, « plus de 5 000 nouvelles demandes ont été enregistrées ». En 2010, « au mois d’avril, 500 formulaires de demande de débaptisation (…) avaient été téléchargés sur internet. », tandis qu’en décembre 2012, « on atteignait les 6 000 formulaires téléchargés ».

La débaptisation — acte purement symbolique — consiste à exprimer la ferme volonté de ne plus appartenir à l’Église. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Religion, Société

L’Église catholique, entre tradition et modernité

Un sondage montre que le clivage se creuse au sein de la population française, entre catholiques pratiquants et non pratiquants notamment.

Sur www.lemondedesreligions.fr

© Andrew Medichini/AP/SIPA

© Andrew Medichini/AP/SIPA

Faut-il moderniser l’Église ? D’après un sondage Ifop réalisé pour le quotidien Sud Ouest, les Français estiment qu’elle doit modifier ses positions pour tenir compte des changements intervenus dans la société, plutôt que de défendre des valeurs traditionnelles en décalage avec les évolutions sociales. Dans le détail, une écrasante majorité souhaite un aggiornamento sur la question de la contraception (90 %), du remariage des divorcés (82 %), de l’avortement (80 %), de l’euthanasie (79 %) et de l’homosexualité (68 %).

Dans une moindre mesure, les catholiques expriment les mêmes attentes : les pourcentages sont quasiment les mêmes sur tous ces sujets. Néanmoins, l’Ifop remarque que la demande de changement est moindre par rapport à une enquête de mars 2009, sur l’avortement (– 4 points) et l’homosexualité (– 7 points). Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Religion, Société