La religion, un obstacle au sida ?

Une étude américaine tend à montrer que les pays à majorité musulmane ou hindouiste sont moins affectés par la maladie du Sida.

Sur www.lemondedesreligions.fr

CC @beggs sur flickr

L’islam et l’hindouisme ont peut-être freiné la propagation du sida. C’est l’une des conclusions d’une étude américaine du cabinet Adamczyk & Hayes, publiée dans l’American Sociological Review — une revue scientifique —, intitulée « Comprendre l’influence des cultures islamiques et de l’appartenance religieuse pour expliquer le sexe en dehors du mariage ». Dirigée par le professeur Amy Adamczyk, sociologue, cette analyse tend à montrer que la prédominance d’une religion dans un pays peut en effet jouer un rôle important sur la santé.

Les chercheurs se sont penchés sur l’islam, l’hindouisme, le christianisme, le judaïsme et le bouddhisme. En croisant « des données démographiques, publiques et internationales », selon leur communiqué, ils ont constaté que les musulmans et les hindous sont moins susceptibles que les autres d’avoir des relations sexuelles avant et hors mariage —les bouddhistes ne se marient pas et ne sont donc pas ici comptabilisés…. « Ces différences de comportements pourrait nous aider à expliquer pourquoi les pays où les musulmans sont majoritaires ont tendance à avoir des taux de prévalence plus faibles du sida que les pays chrétiens », rapporte une synthèse de l’étude.

Le mois dernier, le professeur Didier Raoult, biologiste, faisait un constat similaire, dans le cadre d’un article sur la circoncision : « En Afrique, remarquait-il, la répartition géographique des zones touchées par le sida est grossièrement inverse à celle de la pratique de l’islam. En pratique, les pays musulmans affichent proportionnellement beaucoup moins de patients atteints du sida que les pays chrétiens ou animistes. » Le rôle préventif de la circoncision a été avéré par de nombreuses études, mais celui des comportements est plus difficile à observer. Toutefois, le fait que les pays hindouistes — qui ne pratiquent pas la circoncision — soient moins affectés par le sida tendrait à montrer que les pratiquent religieuses peuvent jouer un rôle.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Religion, Société

Les commentaires sont fermés.