Archives de Tag: internet

Ces jeunes cadres qui choisissent d’être invisibles sur le web

L’épidémie ne passera pas par eux. En France, un internaute sur cinq résiste aux réseaux sociaux. Des jeunes cadres expliquent leur position… et les difficultés qu’ils rencontrent.

Cette enquête est parue dans Management (n° 223, octobre 2014). Pour vous abonner en ligne, cliquez ici !

© Vincent Diamante sur Flickr

© Vincent Diamante sur Flickr

Disparaître du Net ? C’est le souhait de milliers d’internautes qui se sont précipités sur Google pour faire valoir leur « droit à l’oubli », en juin dernier. La Cour de justice de l’Union européenne a en effet contraint le moteur de recher­che à proposer la suppression des résultats liés au nom d’une personne s’ils sont « inadéquats, pas ou plus pertinents, ou excessifs au regard des finalités du traitement ». Une aubaine pour tous les cadres et dirigeants qui traînent un bad buzz depuis des années. Une photo peu flatteuse, un commentaire écrit sous le coup de la colère ou par insouciance, une rumeur malveillante diffusée par un concurrent sont autant de boulets qui peuvent plomber un recrutement avant même l’entretien d’embauche. Selon une étude du jobboard RegionsJob, 68% des recruteurs « googlent » les candidats et un sur quatre confie avoir retenu ou, au contraire, écarté un candidat après avoir traqué ses traces en ligne…

Dans ces conditions, le plus prudent n’est-il pas d’être invisible sur la Toile ? Selon une étude Médiamétrie publiée l’année dernière, un internaute sur cinq – soit 8 millions de person­nes – n’est inscrit sur aucun site. Ces déconnectés volontaires sont pour l’instant minoritaires. Mais selon Rémy Oudghiri, auteur de Décon­nectez-vous !  Comment rester soi-même à l’ère de la connexion généralisée (Arléa), leur nombre devrait croître… Car, loin d’être des dinosaures téléportés à l’ère du numérique, ces réfractai­res aux réseaux sociaux expriment  un ras-le-bol et une volonté de résistance par rapport au trop-connecté qui se généralise. Rencontre avec quatre trentenaires. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Management, Travail

Wikipédia, projet inspiré par une philosophie « ultralibérale » ?

Les idées de Friedrich Hayek et Ayn Rand, deux philosophes chantres de l’individualisme et du libéralisme, sont à la source du projet Wikipédia. Selon Jimmy Wales lui-même, personne ne peut comprendre son encyclopédie sans les avoir lus. C’est ce qu’on a fait.

Sur www.lyoncapitale.fr

Wiki-Hayek-Rand

Jimmy Wales l’affirme, Friedrich August von Hayek et Ayn Rand sont à l’origine de son encyclopédie. Hayek est l’auteur d’essais majeurs en philosophie politique, comme La Route de la servitude ou La Constitution de la liberté. Il est aussi économiste, prix Nobel en 1974. Il défend une conception libérale de l’État et des marchés, piliers, selon lui, du système financier international.

Également philosophe, Ayn Rand a un tempérament plus artistique : essayiste, romancière et même scénariste, elle est notamment l’auteur du roman La Grève. Dans celui-ci, les grands entrepreneurs décident d’arrêter de travailler pour laisser leurs employés, salariés et ouvriers, se débrouiller seuls. Résultat, le pays sombre peu à peu. Selon une étude de la bibliothèque du Congrès, c’est le second livre le plus influent aux États-Unis, juste après… la Bible !

Tous deux sont les icônes d’un courant de pensée dit “libertarien”, généralement assimilé en France à l’“ultralibéralisme”. Ils défendent un individualisme radical et critiquent toute intervention de l’État. Ce rejet d’une autorité centrale se retrouve dans Wikipédia : aucun collège de grands lecteurs pour valider les articles avant publication, pas d’accréditation des auteurs au préalable… Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Internet, Lyon Capitale, Philosophie

« This is catho style »

La communauté catholique du Chemin neuf réalise une parodie du « Gangnam style », confirmant la volonté de l’Église de communiquer avec les outils du web.

Sur www.lemondedesreligions.fr

Plus de 250 000 vues : c’est la performance réalisée, en moins d’une semaine, par la communauté catholique du Chemin neuf sur Youtube, en réalisant une parodie du clip coréen « Gangnam style » — aujourd’hui la vidéo plus vue de l’histoire d’Internet, avec près de 930 millions de vues. Les paroles sont remises au goût de l’Église : « Je suis un vrai catho. Le prêtre m’a plongé dans 32 centimètres d’eau ! » ; ainsi que le refrain : « Welcome the Lord. Let’s pray together. This is catho style ». Certains jugent ce remake ridicule, d’autres estiment qu’il trahit la religion. Mais la vidéo reçoit le plus souvent un bon accueil et récolte six fois plus de votes positif que négatifs.

2012 a vu se multiplier des innovations similaires pour donner une image jeune, drôle et décontractée des fidèles, L’Église s’efforçant d’enrayer une crise des vocations. C’est parfois réussi : en juillet dernier, la fausse bande-annonce d’Inquisitio a amusé la plupart des amateurs de série télévisées, croyants ou non. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Loisirs, Religion

Polémique sur le nombre de conversions de musulmans au christianisme

Une campagne virale sur internet, « Save Maryam », dénonce l’évangélisation de l’Indonésie. Mais les chiffres avancés sont vivement critiqués.

Sur www.lemondedesreligions.fr

« Deux millions de musulmans deviennent chrétiens chaque année » : c’est l’argument choc mis en avant dans le cadre d’une campagne de communication sur internet, « Save Maryam », qui dénonce une annihilation de l’islam en Indonésie. Lancée à l’initiative d’une organisation non gouvernementale islamique, « Mercy Mission », cette opération utilise toutes les ressources du marketing web : clips vidéos, pages Facebook, tweets rassemblés autour du mot-clé #SaveMaryam…

Le ton est alerte : l’islam pourrait devenir minoritaire d’ici à 2035, alors que l’Indonésie compte aujourd’hui la plus importante population musulmane au monde. Seul problème, les données de l’Agence centrale des statistiques indonésienne — une organisation gouvernementale — indiquent au contraire que la situation est stable. Entre 1990 et 2010, leurs recensements montrent que les musulmans ont toujours représenté environ 87 % de la population, les chrétiens et les catholiques 9 %.

La part des premiers a certes diminué de 0,03 %, quand celle des seconds a augmenté de 0,25 %. Mais l’Agence ne compte que 6 millions de chrétiens supplémentaires, contre 50 millions de musulmans de plus. La population totale, elle, enregistre une progression de 60 millions d’individus. De nombreux internautes s’appuient sur ces statistiques pour dénoncer comme mensongère la campagne de « Mercy Mission ».

Sur Facebook notamment, « Les musulmans unis pour remettre en question SaveMaryam » ont créé une page trois jours après le lancement de la campagne. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Religion, Société

Comment défendre sa réputation sur le net ?

Internet permet de s’exprimer sur tout et tous. Et a le don de faire resurgir des infos qu’on croyait privées. D’où l’importance de se soucier de son image numérique, que l’on soit un particulier ou une entreprise.

 

 

 

 

 

 

Cette enquête est parue dans le magazine Ça m’intéresse (n° 366, août 2011) et n’est pas disponible en ligne. Retrouvez l’interview consacrée à cet article dans « Tout comprendre », l’émission dePascal Le Guern sur France Info.

1 commentaire

Classé dans Ça m'intéresse, Internet, Société

Comment faire son deuil « online »

Sur Le Monde des Religions

La Toile s’empare de l’ange noir. Disparition d’un proche ou d’un « people » : les sites d’hommage et les lieux de culte virtuels prolifèrent sur les réseaux sociaux et les serveurs. Revue de Web.

Le site « Ils vont bientôt mourir » propose de parier sur le jour où mourront les célébrités…

« Bonjour Monsieur. Après son départ, Loïc a souhaité vous laisser un message et vous léguer du contenu. Un espace spécialement conçu pour la réception des données a été créé pour vous. Nous vous conseillons de prendre le temps et de choisir le moment opportun pour vous connecter. » C’est le message type du site La vie d’après, un service de transmission sur le Web destiné aux proches de défunts. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Internet, Religion

« Quelle est votre philosophie ? » sur Facebook

Sur www.philomag.com

La philosophie est mise à l’honneur des nouveaux profils Facebook. Jusqu’à présent, les croyances religieuses, les convictions politiques et des citations étaient supposées définir les membres du réseau social. Mais depuis quelques jours, celles-ci sont reléguées comme sous catégorie d’une « philosophie » de vie.

Une belle victoire pour les amis de la sagesse, si tant est que la philosophie soit une discipline transversale. Les développeurs ont aussi ajouté la possibilité d’indexer « les personnes qui vous ont influencé » : écrivains, cinéastes, intellectuels, amis… et philosophes bien sûr. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Internet, Philosophie