Archives de Tag: laïcité

Les cours de religion seraient à nouveau notés en Espagne

Un projet de loi approuvé vendredi 17 mai redonne une valeur académique aux cours de religion. Les partis de gauche sont vent debout contre cette réforme.

Sur www.lemondedesreligions.fr

ecole

© Philippe Lissac / GODONG

Noter les cours de religion, c’est l’une des propositions du gouvernement conservateur de Mariano Rajoy pour réformer l’enseignement en Espagne. L’évaluation ne serait pas séparée du cursus général, mais serait prise en compte pour le calcul de la moyenne générale. Le projet a été approuvé vendredi dans le cadre d’une loi plus générale « d’amélioration de la qualité de l’éducation ». Le texte doit encore être débattu au Parlement, mais il a toutes les chances d’être adopté, le gouvernement y détenant la majorité absolue.

« Qu’est-ce que la qualité de notre éducation a à voir avec l’éducation religieuse, la religion catholique, notée pour avoir des bourses ou pour entrer en médecine ? », s’est insurgé le leader de l’opposition socialiste, Alfredo Pérez Rubalcaba. Même son de cloche à sa gauche : le député de Madrid et membre de la coalition  communiste – écologiste, Gaspar Llamanzares, a dénoncé le projet comme rétrograde. Lire la suite

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Religion, Société

Des cours de morale « civique », précise Vincent Peillon

Les cours de morale à l’école ne seront pas « laïcs », mais « civiques », déclare aujourd’hui Vincent Peillon. Ce revirement fait suite aux nombreuses critiques dont le projet a été l’objet.

Sur www.lemondedesreligions.fr

Le ministre de l'Education Vincent Peillon, en visite dans un lycée de Lille, le 14 novembre dernier © Baziz Chibane / SIPA

Le ministre de l’Education Vincent Peillon, en visite dans un lycée de Lille, le 14 novembre dernier © Baziz Chibane / SIPA

Le mot « laïc » disparaît du projet de Vincent Peillon. Le rapport sur la mise en place de cours de moral à l’école, remis lundi au ministère de l’éducation, prône désormais la création « d’un enseignement moral et civique » pour la rentrée 2015. Dès la deuxième page, les auteurs estiment que le seul caractère non confessionnel ne suffit pas à définir un corpus de valeurs acceptables pour tout le monde.  Ce qui compte, expliquent-ils, c’est que ces cours soient en « lien étroit avec les principes et les valeurs de la citoyenneté républicaine et démocratique ».

Ce changement sémantique a l’avantage de lever une ambiguïté : le terme de « morale laïque » a sonné comme une déclaration de guerre. Pourquoi, en effet, cette précision, qui semble reléguer les religions comme des morales de seconde zone ? Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Politique, Religion

Vers une extension du principe de laïcité ?

L’affaire Baby-Loup a relancé le débat sur le port de signes religieux dans des entreprises privées. Alors qu’une écrasante majorité de Français est pour leur interdiction, François Hollande a évoqué une piste législative.

Sur www.lemondedesreligions.fr

Creative Commons / @CPDH sur blog.lemonde.fr

Creative Commons / @CPDH sur blog.lemonde.fr

Plus de huit Français sur dix sont favorables à l’interdiction du voile dans les entreprises privées accueillant du public. C’est le constat de deux sondages, parus presque en même temps. Selon l’Ifop, en effet, 84 % des personnes interrogées sont opposés au port du foulard islamique dans les commerces, les supermarchés, les cabinets médicaux, les écoles privées ou encore les crèches. Seuls 12 % se disent indifférents, et 4 % y sont favorables. La même semaine, un sondage BVA avançait lui le chiffre de 86 % de Français favorables à une loi interdisant « le port de signes religieux ostensibles dans les lieux où l’on s’occupe des enfants ou les entreprises privées.

« Ces chiffres, très tranchés, sont quasi-identiques à ce que nous mesurions en octobre dernier », remarque l’Ifop. De plus, le phénomène semble généralisé. Les écarts « sont inexistants entre hommes et femmes (84 % d’opposés dans les deux cas) et peu marqués selon les générations (76 % parmi les moins de 35 ans contre 86 % auprès des 65 ans et plus) ou les catégories sociales (82 % d’opposés parmi les CSP+ contre 87 % dans les milieux populaires). » Le dénominateur commun : la plupart des Français pensent que le monde du travail est astreint au principe de laïcité, au même titre que les administrations ou les écoles publiques. Or il n’en est rien. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Politique, Religion, Société

Strasbourg lance un calendrier interreligieux

Les fêtes des six principaux cultes ont été représentées pour « lutter contre l’ignorance ». Une décision politique qui n’est pas sans poser quelques questions.

Sur www.lemondedesreligions.fr

Aperçu général des 12 mois du calendrier

Aperçu général des 12 mois du calendrier

La ville de Strasbourg a décidé d’éditer un premier « calendrier des religions pour 2013 », en accord avec le représentant de six cultes, a indiqué son maire Roland Ries à l’AFP. Les principales fêtes y sont représentées par les symboles de la roue bouddhiste, des croix catholiques, orthodoxes et protestantes, de l’étoile juive et du croissant islamique. Quelque deux mille exemplaires devraient être distribués par les représentants de ces différents cultes ; la mairie pourrait aussi le mettre à disposition d’un plus large public via son site internet.

Chaque mois est associé à une photographie, l’une représentant l’épiphanie chrétienne de janvier, l’autre la commémoration de la mort de Bouddha en février… etc. But de l’opération : lutter contre l’intolérance, souligne le maire. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Politique, Religion, Société

Allemagne : polémique autour des hôpitaux catholiques

Deux cliniques catholiques ont refusé de prendre en charge une femme victime de viol pour ne pas avoir à lui prescrire la pilule du lendemain.

Sur www.lemondedesreligions.fr

© Ingo Wagner / DPA / AFP

© Ingo Wagner / DPA / AFP

Deux cliniques ont refusé de prendre en charge une femme victime de viol. Selon une urgentiste de Cologne, citée par le site Fait religieux, les personnels auraient refusé de la recevoir et de procéder à des examens médico-légaux, obéissant à une consigne interne. Les consultations après un viol incluent en effet la prévention de grossesse non désirée, donc la prescription d’une pilule du lendemain. L’Église catholique interdisant l’usage de médecines abortives, les cliniques ont redirigé la victime vers d’autres structures… Cette réaction a soulevé un tollé.

La ministre régionale de la santé, Barabara Steffens, a exigé que la lumière soit faite sur « ce cas scandaleux ». Elle propose même d’ouvrir une concertation avec tous les acteurs concernés, la chambre fédérale des métiers et l’ordre des médecins allemands, pour s’assurer qu’une femme puisse se procurer une pilule du lendemain y compris dans les cliniques confessionnelles. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Religion, Société

« Poussée de fièvre laïque » en Israël

Les dernières élections législatives ont été marquées par la percée du parti Yesh Atid, connu notamment pour son opposition aux religieux.

Sur www.lemondedesreligions.fr

Des supporters du parti centriste Yesh Atid manifestent leur joie après l'annonce des résultats, le 23 janvier, au QG du parti © LEVINE / SIPA

Des supporters du parti centriste Yesh Atid manifestent leur joie après l’annonce des résultats, le 23 janvier, au QG du parti © LEVINE / SIPA

 

« Surprise laïque » : c’est la conclusion d’une majorité de commentateurs à l’issue des élections législatives israéliennes. Le parti « Yesh Atid » (« Il y a un avenir ») réalise une percée inattendue ; il s’impose comme la deuxième force politique du Parlement, alors que les sondages lui accordaient la quatrième place. Créé en janvier 2012 ce mouvement se montre très critique vis-à-vis des partis religieux, son fondateur, l’ancien journaliste Yair Lapid, n’hésitant pas à les qualifier de « lobbyistes » et de « nababs ». Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Politique, Religion

La morale à l’école : “Pas avant 2015”, selon Vincent Peillon

Le ministre de l’Éducation nationale a déclaré qu’il faudrait encore du temps pour définir les programmes de morale laïque à l’école. Pour cause, cela n’a rien d’évident.

Sur www.lemondedesreligions.fr

Le ministre de l'Education Vincent Peillon, en visite dans un lycée de Lille, le 14 novembre dernier © Baziz Chibane / SIPA

Le ministre de l’Education Vincent Peillon, en visite dans un lycée de Lille, le 14 novembre dernier © Baziz Chibane / SIPA

Les cours de morale laïque attendront. Le ministre de l’Education, Vincent Peillon, qui souhaite les rétablir dès la sixième, a récemment annoncé que cela ne se fera « pas avant la rentrée 2015 », les programmes n’étant pas définis. Agrégé de philosophie — auteur d’une thèse sur Merleau-Ponty —, il assurait pourtant qu’il n’y avait rien de plus simple à définir qu’une morale laïque : « C’est comprendre ce qui est juste, distinguer le bien du mal, c’est aussi des devoirs autant que des droits, des vertus, et surtout des valeurs », déclarait-il au Journal du dimanche. Tout le monde est d’accord sur les grands principes, ajoutait-il à l’envi.

Ça n’est pourtant pas si simple. « Il existe plusieurs morales laïques concurrentes », alerte le philosophe Ruwen Ogien : jouir sans entrave ou revendiquer un droit à la paresse en sont des exemples. « J’aimerais bien voir la tête de Vincent Peillon si on les enseignait à l’école ! » Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Philosophie, Religion