Archives de Tag: Israël

Les « Femmes du mur » remportent une victoire contre les orthodoxes

Proches du judaïsme réformé ou libéral, des militantes féministes sont parvenues à faire bouger les lignes en Israël en se rendant devant le mur des Lamentations à Jérusalem pour prier à haute voix.

Sur www.lemondedesreligions.fr

Une Juive membre des "Femmes du mur" anime une prière devant le mur des Lamentations  © Bernat Armangue/AP/SIPA

Une Juive membre des « Femmes du mur » anime une prière devant le mur des Lamentations © Bernat Armangue/AP/SIPA

« C’est un jour historique », s’enthousiasme une militante. Vendredi, pour la première fois en toute liberté, des féministes religieuses ont pu se rendre comme elles l’entendaient devant le mur des lamentations à Jérusalem. Ces « Femmes du mur », comme elles se présentent, demandent depuis plus de vingt ans l’autorisation de prier sur le site à haute voix, en portant un châle de prière, des phylactères et la kippa, et en lisant la Torah à voie haute. Or une lecture stricte de la loi juive conduit à réserver ce droit aux hommes, et les ultra-orthodoxes se sont violemment opposés à cette manifestation. Lire la suite

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Politique, Religion

« Poussée de fièvre laïque » en Israël

Les dernières élections législatives ont été marquées par la percée du parti Yesh Atid, connu notamment pour son opposition aux religieux.

Sur www.lemondedesreligions.fr

Des supporters du parti centriste Yesh Atid manifestent leur joie après l'annonce des résultats, le 23 janvier, au QG du parti © LEVINE / SIPA

Des supporters du parti centriste Yesh Atid manifestent leur joie après l’annonce des résultats, le 23 janvier, au QG du parti © LEVINE / SIPA

 

« Surprise laïque » : c’est la conclusion d’une majorité de commentateurs à l’issue des élections législatives israéliennes. Le parti « Yesh Atid » (« Il y a un avenir ») réalise une percée inattendue ; il s’impose comme la deuxième force politique du Parlement, alors que les sondages lui accordaient la quatrième place. Créé en janvier 2012 ce mouvement se montre très critique vis-à-vis des partis religieux, son fondateur, l’ancien journaliste Yair Lapid, n’hésitant pas à les qualifier de « lobbyistes » et de « nababs ». Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Politique, Religion

À Bethléem, la décision de l’Unesco fait polémique

Lieu présumé de la naissance du Christ, l’église de la Nativité a donné lieu à une passe d’armes entre officiels israéliens et palestiniens, dans le cadre de son rattachement au patrimoine mondial de l’Unesco.

Sur www.lemondedesreligions.fr

© Musa al Shaer / AFP

C’est le premier site palestinien inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Vendredi 28 juin à Saint-Pétersbourg, l’église de la Nativité de Bethléem a été admise par treize voix contre six, et deux abstentions, lors d’un vote des 21 membres du comité du patrimoine. La session s’est déroulée dans le cadre d’une procédure d’urgence, les représentants palestiniens arguant du « délabrement et de la dégradation des l’ensemble architectural », notamment du fait « des forces d’occupation » israéliennes.

L’Autorité palestinienne s’est félicitée du vote de l’Unesco, première victoire diplomatique depuis son admission l’an dernier. « Cette reconnaissance par le monde des droits du peuple palestinien est une victoire pour notre cause », a déclaré Nabil Abou Roudeina, porte-parole de Mahmoud Abbas. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Politique, Religion

Le sexe peut-il réconcilier Israéliens et Palestiniens ?

Dans un documentaire* à paraître en septembre, la réalisatrice Yolande Zauberman demande aux Israéliens s’ils pourraient avoir une relation sexuelle avec un Arabe, et aux Palestiniens s’ils le pourraient avec un Juif.

Sur www.lemondedesreligions.fr

© DR

Une petite caméra numérique à la main, la réalisatrice Yolande Zauberman pose une même question aux Israéliens de Tel Aviv – Jaffa : pourriez-vous avoir une relation sexuelle avec un Arabe ? Le résultat est un patchwork de témoignages intimes. Les uns répondent par la négative avec une gêne dans le sourire. « C’est peut-être raciste, mais… » Mais la guerre, l’histoire, l’éducation, la religion ; autant de concepts abstraits qui peuvent se muer en difficultés pratiques. « C’est débandant, lâche paradoxalement une jeune femme dans une boîte de nuit. J’aurais peur de tomber amoureuse, parce que ça poserait des problèmes après… » Un jeune homme s’imagine, lui, assailli par les grands frères d’une amante palestinienne.

Barman, un Arabe israélien remarque que « c’est presque un crime d’être un couple mixte ». Lui est issu d’une famille libérale et a vécu sans difficulté avec une Juive… jusqu’à ce que leurs désaccords sur l’histoire du pays ne les séparent. « Elle est devenue une sorte de sioniste extrémiste », tranche-t-il. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Loisirs, Religion, Société

Des musulmans appellent à la démission de Hassen Chalghoumi

Des militants du Collectif pour la dignité des musulmans appellent à la démission de l’imam de Drancy, Hassen Chalghoumi. Ses prises de position et ses compétences sont mises en cause.

Sur www.lemondedesreligions.fr

Hassen Chalghoumi rencontre le rabbin Yona Mezger en Isräel, le 4 juin dernier © Gali Tibbon / AFP

Hassen Chalghoumi rencontre le rabbin Yona Mezger en Isräel, le 4 juin dernier © Gali Tibbon / AFP

C’est le voyage de trop. Depuis que l’imam de Drancy, Hassen Chalghoumi, a participé au forum « Démocratie et religion« , du 5 au 7 juin dernier en Israël, une pétition appelle à sa démission. Ce texte fustige ses prises de position sur le voile intégral, le printemps tunisien ou encore le conflit israélo-palestinien. Signé par une quinzaine d’intellectuels et militants à l’origine, il est relayé sur des sites d’information communautaire comme Oumma.com ou Saphirnews.com. Un mois plus tôt, une campagne initiée par le Collectif pour la dignité des musulmans — « Chalghoumi dégage » — exigeait déjà la démission de Hassen Chalghoumi du poste de Président de l’Association culturelle des musulmans de Drancy.

Les pétitionnaires accusent l’imam de Drancy d’être manipulé par l’UMP et le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif). Depuis 2010 et pendant la campagne présidentielle, la présence de Hassen Chalghoumi à des débats ou meetings de l’UMP est interprétée comme un signe de soutien à Nicolas Sarkozy, alors qu’il n’a pas fait de déclaration en ce sens. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Politique, Religion

Guerre des intellectuels autour de Stéphane Hessel

Beaucoup réagissent à l’annulation d’une conférence à laquelle devait participer Stéphane Hessel à l’École normale supérieure de Paris : fallait-il l’autoriser ? Le CRIF est-il responsable de son annulation ? Le boycott d’un pays est-il acceptable ?

Sur www.philomag.com

CC / Alain Bachellier

 

Les explications fusent, plus ou moins cordiales. L’annulation de la conférence organisée autour de Stéphane Hessel, qui devait se tenir le 18 janvier à l’École normale supérieure (ENS), donne lieu à une passe d’armes peu commune. Sur le motif d’abord : selon un communiqué de l’ENS, publié la veille du débat, la salle Jules Ferry était réservée pour une discussion entre Stéphane Hessel et des normaliens. « Lorsque la direction a appris le 7 janvier 2011 qu’il s’agissait d’une réunion publique, ouverte à une large participation extérieure et relayée par le Collectif Paix Palestine, la décision a été immédiatement prise. » Autrement dit : il y aurait eu tromperie sur la marchandise, ce qui suffirait à l’annuler. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Philosophie, Politique

Régis Debray interpelle le Hamas

Sur www.philomag.com, avec AFP

Une conversation positive et cordiale. C’est en ces termes que le philosophe Régis Debray a résumé son entretien avec le chef du gouvernement du Hamas, Ismaïl Haniyeh, mercredi dans la bande de Gaza. L’auteur de Un candide en terre sainte et d’une lettre ouverte À un ami israélien accompagnait le militant des droits de l’homme Stéphane Hessel. Selon ce dernier, les deux hommes ont évoqué l’isolement du soldat israélien Gilad Shalit, les tentatives de réconciliations interpalestiniennes et les entraves au travail des organisations humanitaires dans la bande de Gaza. Régis Debray a pour sa part déclaré que « la conversation avait été très positive, cordiale, donc c’était pour la bonne cause ».

Poster un commentaire

Classé dans Philosophie, Religion, Société