La loi des robots

Les machines sont de plus en plus autonomes — « libres », diront certains —, obligeant le législateur à adapter la loi. Inutile de regarder un film de science-fiction, ça se passe aujourd’hui !

Une nouvelle catégorie juridique pourrait attribuer droits et devoirs aux "personnes robots"

Une nouvelle catégorie juridique pourrait attribuer droits et devoirs aux « personnes robots »

J’ai traduit et adapté cet article de Richard Fischer, publié dans la revue New scientist à l’origine, pour Le Monde des sciences (n°11, décembre – janvier 2014). Pour commander le magazine en ligne, cliquez ici.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Sciences, Société

Les commentaires sont fermés.