BHL se trompe de nom et écope d’une plainte

Sur www.philomag.com

CC / Bertrand Delanoë

 

L’erreur de Bernard-Henri Lévy lui revient comme un boomerang. Deux jours avant Noël, les Inrocks ont révélé une grave confusion dans sa chronique du Point consacrée aux « Assises contre l’islamisation ». Dans ce texte à charge, BHL confond Pierre Cassen, coorganisateur de la manifestation pour le site Riposte Laïque, et Bernard Cassen, ancien directeur général du Monde diplomatique : « présenter comme un « arc républicain », ou comme une alliance entre « républicains des deux rives », ce nouveau rapprochement rouge-brun qui voit les crânes rasés du Bloc identitaire fricoter, sur le dos des musulmans de France, avec tel ancien du Monde diplo, Bernard Cassen, est un crachat au visage d’une République ».

Sollicité par les Inrocks, Bernard Cassen a indiqué porter plainte pour diffamation, tandis que la rédaction du Monde diplomatique publiait une réponse sur son site internet. Dans une lettre au directeur du Monde, révélée par Marianne2, Bernard Cassen confirme : « Il va de soi que je vais donner les suites judiciaires qui s’imposent à cette agression qui porte gravement atteinte à mon honneur et à ma considération ». Sur le site du Point, l’erreur est corrigée et un erratum conclut désormais la chronique. Mais dans le magazine imprimé, la faute demeure, qui plus est relayée sous forme de captures d’écran sur internet.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Internet, Philosophie

Les commentaires sont fermés.