Business et coutumes : casse-tête japonais

« En négociation, un Français, un Anglo-Saxon et un Japonais, c’est ingérable. » Cyrille Vigneron parle d’expérience : il a travaillé une dizaine d’années comme PDG pour Cartier Richemont au Japon. Le casse-tête commence dès qu’il s’agit de dire bonjour. « L’un tend la main alors que l’autre s’incline en avançant sa carte de visite, puis inversement, pour finalement s’incliner en se serrant la main de manière maladroite et désordonnée. » Faut-il se comporter à l’identique avec tous ou se conformer à la culture de son interlocuteur ?

Par Fabien Trécourt pour Philosophie Magazine n° 32

Cet article n’est pas disponible en ligne. Acheter ce numéro

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Management, Philosophie, Travail

Les commentaires sont fermés.