Marâtres, belles-mères… Pourquoi tant de haine ?

Bien que les familles recomposées se banalisent, la nouvelle compagne du père reste honnie, brocardée, caricaturée. Une réforme du statut des beaux-parents pourrait-elle changer la donne ?

lapetiteaurore

La Petite Aurore, l’enfant martyre, film de Jean-Yves Bigras sorti en 1952.

Cet article est paru dans Version Femina (n° 736, semaine du 9 au 15 mai 2016). Un grand merci aux membres du club des marâtres et à leur présidente, Marie-Luce Iovane-Chesneau, pour m’avoir accueilli à leur réunion. Merci également aux experts pour leurs analyses :

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Société

Les commentaires sont fermés.