Bien douter, ça s’apprend

À l’heure où beaucoup doutent de tout et n’importe quoi, des spécialistes proposent des outils pour nous apprendre à faire le tri dans ce que nous lisons. Car remettre en question une information “officielle” n’est pas le problème, c’est même plutôt positif : une façon d’essayer de penser par soi-même… Seulement cela ne s’improvise pas ; c’est quelque chose qui s’apprend, qui se travaille et qui se perfectionne. Les maîtres en la matière sont les scientifiques et les philosophes sceptiques.

L'Incrédulité de saint Thomas (Le Caravage)

L’Incrédulité de saint Thomas (Le Caravage)

Cette enquête est parue dans Version Femina (n° 704, semaine du 28 septembre au 4 octobre 2015). Un grand merci aux spécialistes du doute qui ont bien voulu m’apporter leurs témoignages et analyses :

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Internet, Philosophie, Psychologie, Sciences, Société

Les commentaires sont fermés.