L’Église accueille des philosophes incrédules

Sur www.philomag.com

CC / dalbera

C’est une première depuis la création de ce rassemblement : le pape Benoît XVI a invité des philosophes et des intellectuels non croyants à la rencontre d’Assise, jeudi 27 octobre. Cette manifestation a toujours été pensée, dès sa création par Jean-Paul II il y a 25 ans, comme l’occasion d’un dialogue entre les religions. Mais jamais des personnalités connues pour leur athéisme ou leur agnosticisme n’y étaient associées. C’est désormais chose faite.

Psychanalyste et philosophe, Julia Kristeva était appelée à prendre la parole pour représenter le trois autres « non croyants » : le philosophe mexicain Guillermo Urtado Pérez, le philosophe italien enseignant aux Etats-Unis Remo Bodei, et l’économiste communiste autrichien Walter Baier.

Julia Kristeva a notamment publié Thérèse, mon amour en 2008, une vie de Sainte Thérèse d’Avila. La veille, dans une interview accordée au Monde, elle a déclaré : « Il ne s’agit pas de gommer les différences entre croyants et non croyants. Mais une passerelle entre les deux est indispensable, à l’heure où des tendances traditionalistes stigmatisent les Lumières et voient dans la laïcité une menace contre la civilisation. »

Plus sur le web :

Quatre non croyants invités à la troisième rencontre interreligieuse de prière pour la paix

Italie : Le pape invite les athées chez Saint-François

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Philosophie, Religion

Les commentaires sont fermés.