Guy Roux ou la fin d’une époque

Mon premier article de presse écrite, publié à l’occasion d’un stage au magazine Marianne en juin 2005

L’histoire de Guy Roux, historique entraîneur de l’AJ Auxerre, c’est celle d’un temps révolu où le football n’avait pas encore basculé dans le foot business. L’aventure d’un joueur modeste devenu entraîneur, et qui amena une petite équipe régionale,l’AJ Auxerre, à l’échelon européen. La veille du premier match, en 1961, cet homme aux coups de gueule aussi célèbres que les envolées verbales (parfois hasardeuses) de Thierry Roland ira jusqu’à s’opposer au comité directeur de son club pour obtenir une totale liberté dans la composition de l’équipe. Le seul maître à bord, ce sera lui. Et pas question d’investir des sommes astronomiques pour s’offrir un joueur, comme il est de règle aujourd’hui. Guy Roux a recruté les futurs Cantona, Boli ou Ferreri, dans les petits clubs, et il les a formés à Auxerre, soignant ainsi une tradition de formation qui reste malgré tout l’originalité du foot français.
Certes, Guy Roux n’a pas toujours résisté aux sirènes publicitaires et médiatiques. Mais tel est le paradoxe de cet entraîneur hors normes, inflexible et critique à l’égard des dérives du football.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Loisirs

Les commentaires sont fermés.