Archives de Tag: patrimoine

Patrimoine : la machine à remonter le temps existe-t-elle ?

Reconstitution de lieux, de sons d’odeurs… Des scientifiques recréent un patrimoine disparu depuis des siècles pour mieux nous immerger dans l’Histoire. Cet article est paru dans Ça m’intéresse – Questions & Réponses (n° 25, février – avril 2019), consacré aux secrets de notre patrimoine. À découvrir en kiosque ou en ligne !

Un grand merci pour leurs témoignages et leur expertise à :

  • Étienne Anheim, historien spécialiste du Moyen-Âge
  • L’historienne Isabelle Bakouche et la sociologue Sarah Gensburger, créatrices de la série de “bulles sonores” Gens de la Seine
  • Annick le Guérer, historienne, anthropologue et philosophe spécialiste des parfums et odeurs
  • Bruno de Sa Moreira, cofondateur d’Histovery, à l’origine de l’HistoPad
Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Ça m'intéresse, Histoire, Sciences

À Strasbourg, un pan d’histoire entre au patrimoine

Bâti par l’empire allemand après la guerre de 1870, la « Neustadt » de Strasbourg est entré en 2017 au patrimoine mondial de l’Unesco. Une sociologue se penche sur le rapport des habitants à ce vaste ensemble architectural, entre histoire, patrimoine et vie quotidienne. Cet article est paru dans CNRS Le Journal.

Vue du palais universitaire, dans le quartier de la Neustadt, à Strasbourg, en 2016. © C. SCHRODER/Université de Strasbourg

Avec ses villas chics et ses rues populaires, son architecture de style Art nouveau, néogothique ou encore heimatschutz, la Neustadt à Strasbourg brille par son éclectisme mais n’en conserve pas moins une troublante homogénéité. C’est peut-être cette singularité qu’a voulu consacrer l’Unesco, en inscrivant une grande partie de cet ensemble de quartiers au patrimoine mondial de l’humanité, le 9 juillet 2017 (le quartier médiéval de la Grande Île est lui inscrit depuis 1988). Ces immeubles bourgeois de quatre ou cinq étages, édifiés à partir des années 1880 et alors à la pointe de la modernité, avec leurs grands espaces intérieurs et leurs équipements de confort, ont en effet traversé le temps sans avoir à subir de rénovations profondes, perpétuant le souvenir brut d’une époque révolue.

« Beaucoup de bâtiments avaient dès l’origine des ascenseurs, le gaz à tous les étages, des balcons ou encore des jardins privés », détaille Cathy Blanc-Reibel, qui mène une thèse sur l’institutionnalisation de ce patrimoine. Pour répondre aux nouveaux modes de vie du XXIe siècle, des aménagements ont certes dû intervenir ici ou là – jardins transformés pour accueillir des conteneurs de tri sélectif ou des bicyclettes, cuisine rapprochée du salon dans certains appartements, etc. Mais la volonté de préserver ce morceau d’histoire semble paradoxalement plus forte que jamais. « Les pratiques ordinaires des habitants s’efforcent de concilier deux injonctions antagonistes, poursuit la chercheuse : le respect du patrimoine et son usage au quotidien. »

Naissance d’une conscience patrimoniale

Contrairement à une idée reçue, la « Neustadt » – « ville nouvelle » en allemand – n’est donc pas la « mal aimée » de Strasbourg, au motif qu’elle fut bâtie au sortir de la guerre franco-prussienne de 1870, lorsque l’Alsace-Lorraine était passée sous l’autorité du deuxième Reich. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Histoire, Société