Archives de Tag: ANDRH

Faut-il banaliser les jours fériés « d’origine chrétienne » ?

L’idée qu’il faille « déconfessionnaliser » certains jours fériés, soutenue par l’ANDRH, induit que ces fêtes seraient d’origine chrétienne. Mais le système actuel s’inscrit dans une histoire plus complexe.

Sur www.lemondedesreligions.fr

© DR

Les jours fériés « d’origine chrétienne » reviennent sur le devant de la scène. L’Association nationale des directeurs des ressources humaines (ANDRH) propose de les remettre en question, voire d’en banaliser trois. Concrètement, chaque salarié serait libre de prendre sa journée pour la Pentecôte, l’Ascension et l’Assomption, ou de venir travailler et de libérer n’importe quel autre jour de l’année. Le but : permettre aux autres confessions d’utiliser ce congé pour leurs propres fêtes. Les athées aussi sont concernés : ils pourraient prendre un long week-end en septembre plutôt qu’en mai, par exemple… L’idée a notamment été défendue en 2003 par le directeur de recherches au CNRS Patrick Veil, devant la commission Stasi, et reprise par la candidate écologiste à la présidentielle Eva Joly lors de la dernière campagne.

L’ANDRH constate une montée du fait religieux en entreprise, une augmentation des demandes d’absence pour pratiquer et, lorsque ça n’est pas possible, un sentiment de discrimination croissant. Les anthropologues Dounia et Lylia Bouzar faisaient le même constat dans un essai — consacré à l’islam en l’occurrence —, Allah a-t-il sa place dans l’entreprise ? (Albin Michel, 2009) : « les salariés musulmans ont conscience que l’histoire de France est liée à la chrétienté. Mais l’octroi de jours sacrés liés aux autres religions serait apprécié, toujours en termes de reconnaissance. » Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Religion, Société, Travail