L’expérience sur le sadisme en prison était bidon !

C’est l’une des plus célèbres expériences en psychologie. Selon son inventeur, l’Américain Philip Zimbardo, elle prouvait que la prison rendrait mauvais même le plus doux des individus. Sauf que tout était trafiqué, comme l’a révélé le chercheur français en sciences sociales Thibault le Texier dans Histoire d’un mensonge (La découverte, 2018). Cet article est paru dans Sciences et Vie Junior (n° 353, janvier 2019), à découvrir en kiosque ou en ligne !

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Psychologie, Sciences

Les commentaires sont fermés.