Benoît XVI a son appli iPhone

Une nouvelle application iPhone est entièrement consacrée à Benoît XVI, mais internet reste un terrain glissant pour le Vatican.

Sur www.lemondedesreligions.fr

pope-app

« The pope app » : c’est le nom de la nouvelle application iPhone pour tout savoir sur le pape. Disponible gratuitement dans l’Apple store depuis le 23 janvier, en français, elle permet de suivre l’actualité du Saint Siège, d’avoir accès aux discours de Benoît XVI et même d’observer des lieux saints via des webcams ­— presque en direct donc. Des photos ainsi que des vidéos à vocation pédagogique, sur la doctrine de l’Église, sont également disponibles. Selon le président du Conseil Pontifical pour les Communications sociales, Mgr Claudio Maria Celli, une version pour Androïd est cours de conception.

L’application est aux couleurs du Vatican, la silhouette de Benoît XVI est dessinée en jaune notamment. À l’ouverture, un menu propose immédiatement de suivre le pape en direct, ce qui permet d’être notifié à chacun de ces discours. Il possible d’ajouter ses déplacements et interventions dans le calendrier, mais surtout de retrouver tous ses textes. Un flux d’information est de plus alimenté par Radio Vatican. Un dernier onglet centralise les principaux sites de l’Église : le compte Twitter du pape, l’agence d’information Fides, etc…

C’est une application classique en somme. Outre son manque d’originalité et d’innovation, elle comporte un défaut majeur : à l’heure où nous écrivons ces lignes, les conditions générales d’utilisation sont inaccessibles ! Impossible de savoir comment les Vatican utilisera les données personnelles des utilisateurs. Ces derniers n’ont d’ailleurs pas massivement répondu présents. Il n’y a pour l’instant aucun commentaire, bon ou mauvais, sur la page de l’Apple store — une petite semaine restant un délai court pour une application.

Selon Le Parisien, l’Église est dans une phase de communication intensive et entend à nouveau peser dans le débat public — y compris sur le web. Les prêtres utilisent de plus en plus les blogs et réseaux sociaux, le pape a envoyé son premier tweet en latin… Récemment, un prélat allemand a déclaré que Jésus Christ serait « certainement sur Facebook et Twitter » s’il était en vie. « Il a toujours été à la recherche de personnes qu’il a trouvées à l’aide de moyens inhabituels », justifie-t-il. C’est d’ailleurs devenu une plaisanterie sur Twitter : le fils de dieu n’avait « que » douze followers.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Loisirs, Religion

Les commentaires sont fermés.