Entretiens avec Roland Dumas

Entretiens avec Roland Dumas, de Laure Adler, éd. Michel de Maule, septembre 2010. Résumé et critique sur www.evene.fr.

C’est un petit texte pour les inconditionnels de « Tonton », écrit par l’un de ses plus proches collaborateurs et amis, Roland Dumas, ancien ministre des Affaires Étrangères du second mandat de François Mitterrand.

Retranscrits d’après une conférence qu’il a donnée à l’Assemblée nationale, en décembre 2008, pour « Les amis de l’Institut François Mitterrand », ces Entretiens sont une évocation élogieuse du premier président socialiste de la Ve république. Roland Dumas raconte leur rencontre dans les milieux issus de la Résistance, juste après la Libération, leur première campagne politique commune pour les élections législatives de 1956 jusqu’à un coup de téléphone à 3 heures du matin pour lui confirmer sa future nomination au ministère. Roland Dumas s’attarde aussi sur la personnalité de « Tonton » : un brillant orateur, capable d’improviser une heure et demi de discours, un fin stratège qui s’est emparé du PS « par petits paquets », un architecte volontariste de la réconciliation franco-allemande.

Malheureusement, le propos est unilatéral et vire à l’hagiographie, nonobstant quelques anecdotes faisant figure de révélations : David Poujade n’a pas présenté de candidat contre Roland Dumas parce qu’il l’avait « à la bonne », Mitterrand pouvait reprocher à son ami un compliment sur Mendès-France dans la presse… Rien de bouleversant. Ça n’est d’ailleurs pas le but de ce court hommage — 50 petites pages en gros caractères, vingt minutes de lecture au maximum —, tout de même vendu au prix de 10 €.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Evene, Livres, Politique

Les commentaires sont fermés.