Archives de Tag: Canal Plus

C’est l’histoire d’un philosophe au Grand Journal

Ex-chroniqueur au Grand Journal de Canal+, Ollivier Pourriol revient sur une année d’incompréhensions et de tensions entre deux univers qui semblent incompatibles. Difficile d’être “intelligent, mais pas trop” en access prime time.

Sur www.lyoncapitale.fr

grand-journal-pourriol

Un philosophe a-t-il sa place à la télévision ? Pas n’importe où, affirme Ollivier Pourriol, qui vient de publier un livre sur son expérience de chroniqueur au Grand Journal de Canal+. Agrégé de philosophie, il estime avoir échoué à se conformer au rôle d’“intello de service” de l’émission. Dès l’entretien d’embauche, c’est un dialogue de sourds : “Dans votre format, vous êtes sûr que ça peut entrer ? demande le philosophe. – Ça dépend de toi, répond le rédacteur en chef. Tu as envie d’y rentrer ?” Tout le problème est là : Ollivier Pourriol veut philosopher à la télévision, tandis que Canal+ veut “grand-journaliser”, pour ainsi dire, sa philosophie. Ça ne va pas marcher.

Il voulait faire du journalisme d’idées…

L’universitaire se bat pour obtenir une chronique d’une minute, alors qu’on lui demande d’arracher la parole sur le plateau, quitte à bousculer les invités : “Fais-les réagir. C’est tout ce qui compte.” L’oreillette lui inflige de cruels rappels à l’ordre. Ses interventions sont coupées au montage. Il n’a même pas le temps de lire les livres qu’il doit présenter en direct. Il suffit de les “respirer”, lui conseille un collègue, de regarder le début, la fin et la page 100 : “Quelqu’un qui arrive à la page 100, c’est qu’il a lu le livre.” C’est la désillusion. “Je voulais faire du journalisme d’idées à l’anglo-saxonne”, explique-t-il au journal Le Monde, à la manière de Malcom Gladwell dans le New Yorker. Il est plus souvent resté mutique sur le plateau. Lire la suite

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Loisirs, Lyon Capitale, Philosophie

Bref, je suis philosophe

C’est l’histoire d’un mec dans lequel beaucoup se reconnaissent, un trentenaire placide devenu le symbole d’une génération. Nous l’avons rencontré. Mais juste avant, nous avons consulté un philosophe. Thibaut de Saint Maurice est l’auteur d’une remarquable Philosophie en séries, deux « saisons » (éd. Ellipses), où 24 Heures Chrono se regarde à la lumière de Kant. C’est avec lui que nous avons préparé nos questions. Surprise : Kyan, pas très branché philo à la base, le retrouve sur bien des points.

Cet article est publié dans le premier numéro du magazine Néon (avril – mai 2012). En kiosque le 21 mars.

Poster un commentaire

Classé dans Loisirs, Philosophie