Archives de Catégorie: Loisirs

Quels sont les ressorts de la prise alimentaire ?

Trois spécialistes nous éclairent sur les rapports étonnants et encore largement mystérieux d’un geste à la frontière de la nature et de la culture, du biologique et du psychique. Ce dossier a été réalisé pour Médiathena et l’université Paris Diderot.

Serge Luquet, neurobiologiste au sein de l’Unité de Biologie Fonctionnelle et Adaptative, explique en quoi notre cerveau est mal calibré pour nos sociétés d’abondance et pourquoi on grossit de plus en plus (cliquez ici pour lire l’article).

Patrick Rambourg, historien associé au laboratoire Identités, Cultures, Territoires, retrace les grandes lignes de l’histoire de la gastronomie, une invention française ! (cliquez ici pour lire l’article)

Cristina Lindenmeyer, psychiatre au sein du Centre de Recherche Psychanalyse, Médecine et Société, envisage que les troubles du comportement alimentaire puissent être liés à la relation parentale (cliquez ici pour lire l’article).

Poster un commentaire

Classé dans Loisirs, Psychologie, Sciences, Société

La petite ceinture de Paris, un monde à part

Autour de Paris, existe une ancienne voie de chemin de fer, la «petite ceinture», laissée en friche mais fréquentée par de nombreux promeneurs. L’anthropologue Julie Scapino a étudié cet espace si particulier qui, recolonisé par la faune et la flore, accueille une étonnante biodiversité. Cet article est paru sur Le Journal du CNRS.

L’ancienne ligne de la petite ceinture couvre 32 kilomètres tout autour de Paris, intra-muros. © J. SCAPINO

 

« On pense qu’il y a des renards », glisse Julie Scapino, auteur d’une thèse sur la reconquête de la petite ceinture de Paris. Dans cette ligne de chemin de fer, construite autour de la capitale au XIXe siècle et aujourd’hui largement fermée à la circulation comme au public, fouines, hérissons et lézards des murailles ont reconquis un espace laissé en friche. Des plantes exotiques ou invasives, comme le robinier faux acacia et l’ailante, émaillent des tapis de verdure traversés par les rails… et quelques promeneurs. Car les clôtures n’empêchent pas les Parisiens d’enjamber les interdits pour quitter l’agitation urbaine – à l’instar des amateurs de virée dans les catacombes. « Il s’agit d’un espace à part, très différent d’un parc aménagé ou d’un bois aux abords de la ville, insiste Julie Scapino, qui travaille actuellement au Laboratoire dynamiques sociales et recomposition des espaces (LADYSS). C’est un terrain privilégié pour interroger le rapport des citadins à la biodiversité, et l’idée d’une cohabitation avec un environnement plus sauvage. »
Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Loisirs, Sciences, Société

La Nuit des idées s’ouvre au monde

Pour sa deuxième édition, la Nuit des Idées s’est internationalisée : De Tokyo à New York en passant par Paris ou Kinshasa, chercheurs, intellectuels et artistes ont échangés sur « le monde commun ». Cet article est paru dans Sciences Humaines (n° 291 – avril 2017).

D’une année à l’autre, La Nuit des idées a plus que changé d’échelle. La première édition de 2016 était une série de conférences et débats organisés au musée du Quai-d’Orsay à Paris, ayant attiré quelque 4 000 visiteurs ; le 26 janvier dernier, pas moins de 300 débats et un millier d’intervenants ont échangé aux quatre coins du monde face à 180 000 amateurs d’idées – selon le bilan provisoire de l’Institut français, principal organisateur de l’événement. De Tokyo à New York en passant par Paris ou Kinshasa, chercheurs, intellectuels et artistes ont échangés sur « le monde commun ». Que pouvons-nous encore partager, en effet, à l’heure où la mondialisation se heurte aux replis communautaires, lorsque des vérités factuelles ne paraissent plus faire consensus, ou quand le dialogue interculturel semble se muer en conflit ? Ces questions et bien d’autres ont traversé la planète au fil des fuseaux horaires, permettant à un large public de s’enrichir intellectuellement et le plus souvent gratuitement. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Loisirs, Philosophie, Politique, Psychologie, Sciences

Quelle place pour la douceur aujourd’hui ?

La douceur a bonne presse : méthodes douces, « éducation non violente », potion new age – aromathérapie, aliments relaxants… – “soft skills” dans l’entreprise, etc. Dans une société plus en plus dure et parfois violente, s’offrir quelques instants de tendresse fait du bien… au risque de surfer sur une tendance de consommation encouragée par la pub, et de refuser tout forme de confrontation même salutaire.

vdeemt

Cet article est paru dans Version Femina (n° 775, semaine du 6 au 12 février 2016). À lire pour aller plus loin : Puissance de la douceur (éd. Payot), de la philosophe et psychanalyste Anne Dufourmantelle, Le syndrome du bien-être (éd. L’échappée), de Carl Cedeström et Andre Spicer, Marketing de l’agro-alimentaire (Dunod), de Philippe Aurier et Lucie Siriex, et Heureux comme Crésus ? (Eyrolles), de l’économiste Mickaël Mangot.

Poster un commentaire

Classé dans Loisirs, Société

Quand l’art aide à résister à la terreur

À première vue, l’art ou la littérature ne paraissent pas les plus appropriés pour lutter contre le terrorisme… Et pourtant, ces disciplines aident à ne pas se laisser happer par la peur et la colère en privilégiant un autre imaginaire, comme l’a développé un récent colloque scientifique. Cet article est paru dans Le Journal du CNRS.

arton1011

Les arts ont-ils quelque chose à nous apprendre sur le terrorisme ? Peuvent-ils nous aider à mieux le comprendre et peut-être même à mieux le vivre ? Pour Catherine Grall, maître de conférences en littérature générale et comparée à l’université de Picardie Jules-Verne, qui a organisé un colloque sur « la littérature et les arts face au terrorisme » en septembre 2016, ces disciplines ne traitent évidemment pas du terrorisme au même titre que la géopolitique ou les sciences sociales par exemple. Néanmoins, parce qu’elles travaillent, outre la raison, la sensibilité et les émotions, elles permettent de porter un autre regard sur les attentats, sur la violence, sur le sens du mot « terrorisme » à différentes époques – passé historique, présent, mais aussi futur possible. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Histoire, Loisirs, Sciences, Société

Tintin nous raconte le XXe siècle

Qu’on ait 7 ou 77 ans, le célèbre reporter à la houpette est un excellent prof d’histoire : le siècle passé n’a pas de secret pour lui ! La preuve par six.

Dans "Le Lotus Bleu", Hergé reproduit l'incident du Mukden qui précipita l'entrée en guerre du Japon contre la Chine

Dans « Le Lotus Bleu », Hergé reproduit l’incident du Mukden qui précipita l’entrée en guerre du Japon contre la Chine

Cet article est paru dans Ça m’intéresse – Histoire (n° 40, janvier – février 2016) et présente six albums : de l’épopée coloniale à la conquête spatiale, en passant par la crise de 1929, la Seconde guerre mondiale et bien d’autres…

Poster un commentaire

Classé dans Histoire, Loisirs

Les Simpson étudiés à la fac de philo

Aristote aurait-il considéré Homer Simpson comme un modèle de vertu ? Le philosophe John Donaldson abordera cette question et bien d’autres en janvier, à l’université de Glasgow, lors d’un cours consacré au célèbre dessin-animé américain – « monument aux absurdités de l’existence humaine », selon le descriptif.

sp

Les idées de Camus, Kant ou encore Mill se conjugueront aux péripéties de Bart, Marge et Lisa, permettant à un public pas forcément versé en humanités de goûter aux joies de l’éthique et de la pensée politique. « Les Simpson est l’un des objets culturels les plus populaires du monde moderne, notamment parce qu’il est pétri de philosophie », assure J. Donaldson, rappelant que leur créateur a lui-même suivi des études en la matière. Matt Groening a effectivement bûché sur Nietzsche ou Kierkegaard à l’Evergreen State College de Washington – sans toutefois valider son cursus – et reconnu une influence sur son travail. L’une de ses premières œuvres, une bande dessinée intitulée Life in Hell, s’inspirait du chapitre « How to go to Hell », tiré de l’essai Critique of Religion and Philosophy du philosophe américain Walter A. Kaufmann (1958). Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Loisirs, Philosophie